X

À La Une

Un mini-drone abattu non loin du palais royal à Riyad

Arabie saoudite

Le roi Salmane ne se trouvait pas au palais à ce moment-là.

OLJ/Agences
22/04/2018

L'armée saoudienne a abattu samedi un drone-jouet non identifié qui avait survolé un quartier de Riyad où se trouve le palais royal, déclenchant une alerte dans la capitale, ont rapporté les médias officiels.

"A 19h50 (16h50 GMT), un poste de contrôle dans le quartier de Khuzama à Riyad a repéré un drone de loisirs contrôlé à distance", a précisé l'agence Saudi Press (SPA). "Le personnel de sécurité à ce point de contrôle a agi conformément aux ordres et instructions dans un tel cas", a ajouté SPA, laissant entendre que l'engin avait été abattu.

Avant la diffusion de cette information, des vidéos avaient circulé sur les réseaux sociaux, qui faisaient état de tirs nourris dans ce quartier, alimentant des spéculations sur une possible tentative de coup d'Etat.

Le gouvernement a cependant écarté tout problème de sécurité majeur, précisant qu'une enquête avait été ouverte sur cet incident.

Les autorités saoudiennes semblent avoir relevé le niveau de sécurité aux abords des palais royaux depuis quelques mois, alors que le prince hériter Mohammed ben Salmane, dit "MBS", a lancé un vaste programme de réformes économiques et sociétales pour préparer le pays à l'après-pétrole, au risque de froisser les milieux religieux conservateurs.

En octobre dernier, un homme armé avait tué deux gardes à l'entrée d'un des palais de la famille royale saoudienne à Jeddah (ouest), avant d'être lui-même abattu.

L'Arabie Saoudite est par ailleurs impliquée dans le conflit en cours au Yémen: elle dirige depuis mars 2015 une coalition militaire qui intervient au Yémen pour aider le pouvoir gouvernemental face aux rebelles houthis. Depuis novembre, ces rebelles ont tiré plusieurs missiles sur l'Arabie saoudite, qui ont tous été interceptés selon la coalition, le dernier en date l'ayant été vendredi.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

RE-MARK-ABLE

Un coup d'État non avoué.

De toute façon cette dynastie ecoeurante va disparaître tôt ou tard.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CES PROVOCATIONS IRANIENNES... VIA LES HOUTIS... LES IRANIENS MANIPULANT FUSEES ET DRONES A PARTIR DU YEMEN... SERONT LA CAUSE D,UNE GUERRE A GRANDE ECHELLE DANS LA REGION !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué