X

Liban

Près de 500 réfugiés syriens ont quitté Chebaa pour la Syrie

Retour

Le ministre d’État pour les Déplacés souligne que ce retour est « compréhensible au vu de l’attachement du peuple syrien à sa terre ».

OLJ
19/04/2018

Près de 500 réfugiés syriens qui s’étaient installés à Chebaa, au Liban-Sud, après avoir fui la guerre en Syrie, sont retournés hier en fin d’après-midi dans leur pays à bord de bus dans une opération menée par les autorités libanaises et syriennes dans le cadre d’un retour « volontaire » à la faveur d’une réconciliation avec le régime de Damas.
Ces réfugiés, pour la plupart entrés illégalement en territoire libanais, ont emprunté à bord de bus le passage frontalier de Masnaa, dans la Békaa, sous la supervision de la Sûreté générale, afin de rentrer chez eux à Beit Jin, une localité tombée récemment aux mains du régime.
Dans un entretien avec L’Orient-Le Jour, le ministre d’État pour les Affaires des réfugiés, Mouïn Merhebi, a souligné que son ministère « n’a pas été consulté pour ce retour » qu’il a jugé pourtant « compréhensible, au vu de l’attachement du peuple syrien à sa terre ». Il a noté qu’ultérieurement, quand les conditions le permettront, il faudra coopérer avec le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) en vue de leur retour. Il a ajouté que « les réfugiés syriens devraient préserver leur dignité et rentrer en tant dû et cela pour que leur pays demeure arabe ».
Les 18 bus envoyés par les autorités syriennes avaient passé peu après 11 heures le poste-frontière de Masnaa, avant d’arriver à Chebaa vers 14h. Les réfugiés s’y étaient rassemblés dans la matinée pour regagner ensuite Masnaa.
Durant l’été 2017, quelque 400 réfugiés syriens qui s’étaient installés à Ersal étaient rentrés chez eux à la faveur d’une initiative similaire.
Dans un communiqué publié hier, le HCR a indiqué que l’organisme était « au courant » du retour de ces réfugiés depuis Chebaa mais « n’est pas impliqué dans l’organisation de ce retour ou d’autres retours pour le moment, vu l’état de la situation humanitaire et sécuritaire en Syrie ». « Le HCR respecte cependant les décisions individuelles des réfugiés de retourner dans leur pays d’origine, lorsqu’elle n’est pas prise sous la pression », poursuit le communiqué, précisant que « les équipes du HCR sur place ont discuté avec les réfugiés et les autorités concernées pour connaître les intentions des déplacés et les conditions dans lesquelles ces retours seront opérés ».
Au cours de la journée d’hier, le président de la République Michel Aoun avait affirmé que « le retour des réfugiés syriens dans leur pays contribue au retour de la stabilité économique du Liban et nous comptons sur l’aide internationale, notamment celle des États-Unis ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

NAUFAL SORAYA

1000 sur plus d'un million...

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

La soixante-treizième heure

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement se réunit aujourd’hui, mais la crise de confiance est trop profonde

Commentaire de Anthony SAMRANI

Le réveil d’une nation

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants