Spécial Orientation professionnelle / Édition 3

BLOM Bank : orienter les jeunes vers la spécialisation la mieux adaptée

La BLOM Bank accorde constamment une importance à l’enrichissement du capital humain. Soucieuse d’aider les jeunes à réussir, elle contribue à leur développement social et économique en installant un programme d’orientation professionnelle : BLOM shabeb.

27/03/2018

« C’est une première au Liban, lancée par la BLOM Bank en 2010, dans le cadre de sa stratégie de responsabilité sociale des entreprises », explique Pierre Abou Ezze, directeur des ressources humaines.
« BLOM shabeb vise à orienter les jeunes Libanais vers la spécialisation universitaire la mieux adaptée à leurs aptitudes, compétences et préférences, et leur apporte le soutien nécessaire dans le choix de leur future carrière, souligne M. Abou Ezze. Il met à la disposition des jeunes un site web dynamique et interactif aux multiples fonctions et entièrement gratuit (www.blomshabeb.com). Cette plateforme électronique favorise l’accès aux dispositifs d’orientation susceptibles de les aider à prendre des décisions professionnelles. »
BLOM shabeb s’est associé à Central Test, l’un des leaders internationaux dans la conception et la mise en œuvre de solutions d’évaluation psychométrique, dédiées à l’identification des potentiels, mettant à la portée des utilisateurs un questionnaire, « Atout Orientation ». Basé sur le modèle Riasec, ce programme génère un rapport suggérant des filières d’études et des métiers correspondant à la personnalité et aux intérêts des jeunes.
« Le site publie également des descriptions de postes et des informations sur les professions du monde entier, indique M. Abou Ezze. On y trouve des vidéos de témoignages de professionnels libanais, conçues spécifiquement pour répondre aux questions des jeunes du Liban. »
« Outre les services en ligne, BLOM shabeb organise des activités de développement personnel qui permettent aux étudiants de mieux s’intégrer dans le marché du travail, ajoute le responsable. Associés à la firme The Agenda Beirut, des ateliers professionnels ambulants couvrant des thèmes tels que le journalisme, la gestion des événements, l’entrepreneuriat, la communication digitale… sont mis à la disposition des jeunes, qui grâce à ce partenariat sont exemptés des frais de participation. »
Par ailleurs, M. Abou Ezze met l’accent sur l’organisation annuelle par BLOM shabeb du « Salon des métiers », qui offre aux élèves du cycle secondaire l’opportunité de rencontrer des intervenants issus de domaines différents, prêts à partager leur expérience en évoquant les exigences de leur profession. Ce Salon est organisé à Beyrouth ainsi que dans différentes régions libanaises. Sans oublier que depuis 2010, la BLOM Bank assure des subventions afin de financer les études de premier cycle d’étudiants libanais qui ont bénéficié de hautes distinctions… Et toujours dans l’optique de mieux servir les jeunes, BLOM shabeb a lancé en décembre 2017 la compétition « The A List », destinée aux étudiants de première année d’université poursuivant leur spécialisation au Liban.
Cinquante candidats répondant aux critères de participation ont été sélectionnés dans le but d’assister à une formation de « Renforcement des capacités des jeunes » qui s’est déroulée au début de l’année au siège social de la BLOM Bank. Cette formation a permis aux élèves de prendre conscience de leurs aspirations et d’acquérir les compétences nécessaires à la réussite du métier de leur choix.
Les candidats ont présenté leurs projets de carrière devant des jurys composés de membres de la direction générale de la BLOM Bank, d’experts professionnels, de consultants de carrière et de professeurs d’université.
« Cette épreuve a été suivie d’une cérémonie de remise des prix sous le patronage du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, représenté par Vera Zeitouni, directrice régionale pour le Mont-Liban, en présence de Saad Azhari, PDG de la BLOM Bank, poursuit M. Abou Ezze. Cinq gagnants ont obtenu des bourses universitaires, chacune d’une valeur de 30 000 dollars, couvrant leurs études de premier cycle.»
Les autres participants ont tous reçu des cartes prépayées d’un montant de 500 dollars chacune, pour récompenser leurs efforts lors de la compétition.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué