Spécial Orientation professionnelle / Édition 3

Ingénieur réseau : optimiser la communication des informations

L’ingénieur réseau veille au bon fonctionnement du matériel. Photo DR

27/03/2018

Alliant informatique et télécommunication, l’ingénieur réseau se charge de l’installation et de la sécurité des différents réseaux locaux et distants d’une entreprise, tels que l’internet, l’intranet ou la téléphonie.

Nature du métier
Également connu comme analyste de réseau ou administrateur de réseau, l’ingénieur réseau «maintient l’intégrité et la sécurité du réseau d’une entreprise, son infrastructure informatique et les systèmes qui y sont connectés », explique Victor Sauma, directeur de la technologie (CTO) et cofondateur du groupe Intouch, qui a près de vingt ans d’expérience dans la technologie numérique et le marketing. Les réseaux de données peuvent inclure des réseaux locaux (LAN), des réseaux étendus (WAN), des intranets et des extranets.
Le travail de l’ingénieur réseau consiste à optimiser, d’un point de vue technique, les systèmes de communication des informations, qu’elles soient visuelles, vocales ou textuelles. Toutefois, ses tâches varient selon la taille et le type de l’entreprise.
Cet expert des réseaux effectuera des recherches pour « déterminer les exigences en matière d’infrastructure et définir la topologie réseau selon les besoins », souligne l’expert. Il identifiera les attentes des utilisateurs et résoudra leurs problèmes. D’ailleurs, il doit être en mesure d’anticiper leurs exigences. Par conséquent, « en utilisant la technologie de l’information, il réalise des systèmes de réseau qu’utiliseront les employés».
Ainsi, l’ingénieur réseau conçoit des équipements et des services, de même qu’il gère les infrastructures des réseaux. « Il mettra en place et maintiendra des éléments de réseau comme les nœuds, les serveurs ou la connectivité, des logiciels d’infrastructure nécessaires, tels les passerelles, les serveurs de messagerie ou les solutions de sauvegarde », précise Victor Sauma.
Enfin, il va devoir veiller au bon fonctionnement du matériel ainsi qu’à l’évolution des technologies et des logiciels afin de les adapter aux besoins de l’entreprise.

Qualifications et compétences requises
Un ingénieur réseau maîtrise les technologies spécifiques et les logiciels nécessaires pour chaque type de projet. Curieux, « il doit porter un grand intérêt pour l’électronique et les ordinateurs et se tenir au courant des avancées technologiques » auxquelles il doit pouvoir s’adapter rapidement, poursuit le responsable.
Il doit en outre posséder « une approche logique de la résolution des problèmes », de même qu’il doit avoir une solide culture scientifique, « un niveau de patience élevé » et une grande disponibilité, vu qu’on lui demandera d’intervenir à toute heure de la journée.
L’ingénieur réseau doit enfin posséder de « bonnes aptitudes en communication », vu le côté relationnel de son métier.
 
Débouchés
Après avoir obtenu un diplôme en génie informatique, télécoms ou en informatique, l’ingénieur réseau travaillera dans des sociétés de services et d’ingénierie informatiques, des entreprises de télécoms, des entreprises de services numériques ou dans des grandes entreprises.
Avec des années d’expérience, il peut évoluer vers les métiers d’architecte réseau, consultant expert ou manager de projet.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué