X

Culture

L’Unesco célèbre la francophonie en musique

Concert
21/03/2018

S’il était besoin de démontrer que francophonie rime avec diversité, la soirée « Francophonie en musique » organisée au siège de l’Unesco à Paris en aura constitué la preuve éclatante. Six pays (Belgique, Vietnam, Liban, Tunisie, Madagascar et Moldavie) étaient représentés par des artistes aussi talentueux que différents, incarnation de l’extraordinaire foisonnement de la planète francophone et de sa multiplicité.
La soprano Patricia Atallah, portant haut les couleurs du Liban, interprétait un bouquet de mélodies françaises accompagnée par Nathalie Contat au piano. Intense dialogue entre l’instrumentiste et la chanteuse, émotion et tristesse dans Les adieux de l’hôtesse arabe de Georges Bizet (sur un extrait des Orientales de Victor Hugo), finesse et retenue dans Pluie d’étoiles de Claude Debussy, douceur et mélancolie dans Les chemins de l’amour de Francis Poulenc. Autant de couleurs et de sentiments portés par une voix chatoyante et parfaitement projetée, à la diction nette et soignée. Pas un bruit dans la salle, 1 400 personnes charmées retenaient leur souffle.
« L’orgueil d’être différent et le bonheur d’être ensemble », disait Léopold Sédar Senghor pour définir la francophonie. Et c’est bien l’esprit qui soufflait sur cette soirée éclectique, offrant mille visages de la créativité musicale de ceux et celles qui ont le français en partage à travers les cinq continents.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Conférence de Bruxelles : des divergences de fond sur un dossier sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!