Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Descentes à Tripoli : un militaire libanais et un "terroriste" tués


Un militaire libanais a été tué et plusieurs autres ont été blessés lors d'une descente effectuée dimanche soir, dans le quartier de Bab el-Tebbané à Tripoli, au Liban-Nord. Photo Ani.

Un militaire libanais a été tué et plusieurs autres ont été blessés lors d'une descente dimanche soir, dans le quartier de Bab el-Tebbané à Tripoli, au Liban-Nord, au cours de laquelle l'armée a tué un "terroriste" après un échange de coups de feu.

Selon un communiqué de l'armée publié lundi, la troupe a  tué "le terroriste Hajer Abdallah", après un échange de coups de feu, et arrêté son frère, Bilal. L'armée a également saisi "une quantité d'armes, de munitions et d'équipements militaires ainsi que des sommes d'argent".

Contactée par L'Orient-Le jour, une source militaire a précisé que Hajer Abdallah, qui était recherché, est de nationalité libanaise mais a refusé de confirmer les informations relayées par la presse et selon lesquelles il serait membre du groupe État islamique et serait revenu de Syrie pour mener un attentat.

Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), sept militaires ont été blessés dans l'opération lorsque des éléments armés ont tiré des coups de feu et lancé des grenades en leur direction.

Le soldat tué s'appelait Khaled Mahmoud Khalil et était originaire du Akkar, a indiqué l'armée. Il devait avoir 26 ans en mars. Il était célibataire et avait rejoint les rangs de la troupe le 28 mars 2014. Il a été inhumé dans la journée dans la localité de Mechmech.


Photo An-Nahar


Lundi après-midi, l'Ani a rapporté que l'armée avait fait exploser "deux grenades qui ne s'étaient pas déclenchées lors des affrontements de dimanche soir entre la troupe et un fugitif". De plus, la rue Hamaoui  dont l'accès avait été bloqué par les militaires dimanche soir, a été rouverte.

Le 30 décembre 2016, les services de renseignements de l'armée libanaise avaient arrêté les membres d'une cellule terroriste composée de trois Libanais dans le quartier de Bab el-Tebbané. Une ceinture explosive, des roquettes, des grenades et des munitions avaient été retrouvées dans leur planque.



Pour mémoire

Un soldat blessé par balles à Tripoli

Un soldat libanais tué par des tirs à Tripoli

Tripoli de nouveau sous la menace terroriste ?










Un militaire libanais a été tué et plusieurs autres ont été blessés lors d'une descente dimanche soir, dans le quartier de Bab el-Tebbané à Tripoli, au Liban-Nord, au cours de laquelle l'armée a tué un "terroriste" après un échange de coups de feu.Selon un communiqué de l'armée publié lundi, la troupe a  tué "le terroriste Hajer Abdallah", après un échange de coups de feu,...

commentaires (1)

Paix à l'âme du militaire tué. L'autre n'a ni âme et n'a pas été tué, mais éradiqué.

FRIK-A-FRAK

16 h 16, le 05 février 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Paix à l'âme du militaire tué. L'autre n'a ni âme et n'a pas été tué, mais éradiqué.

    FRIK-A-FRAK

    16 h 16, le 05 février 2018

Retour en haut