Rechercher
Rechercher

Économie - Irak

La Banque mondiale va financer un grand projet d’eau potable à Bagdad

La Banque mondiale va financer à hauteur de 210 millions de dollars un important projet d’eau potable et de traitement des eaux usées à Bagdad qui souffre de coupures chroniques et d’épidémie de maladies d’origine hydrique. Cinq millions de personnes, selon le communiqué de la BM, bénéficieront de ce projet qui sera mené avec la municipalité de Bagdad et l’autorité en charge dans la capitale de l’eau et des égouts. Il s’agira de financer la construction d’un réservoir afin de mieux gérer la fourniture d’eau en cas de sécheresse et la réhabilitation des stations de pompage des eaux usées pour réduire les effets sur la santé des eaux usées non traitées déversées dans le Tigre. Selon la BM, « les habitants de Bagdad connaissent des interruptions spécialement en été et Bagdad est un des gouvernorats les plus touchés par les maladies transmises par l’eau. Les fuites dans les canalisations d’eaux usées contaminent le réseau d’eau potable et les eaux fossiles, ce qui aggrave les problèmes de santé et d’environnement ».

La Banque mondiale va financer à hauteur de 210 millions de dollars un important projet d’eau potable et de traitement des eaux usées à Bagdad qui souffre de coupures chroniques et d’épidémie de maladies d’origine hydrique. Cinq millions de personnes, selon le communiqué de la BM, bénéficieront de ce projet qui sera mené avec la municipalité de Bagdad et l’autorité en charge...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut