Rechercher
Rechercher

Finances publiques

Réunion entre Khalil et Kanaan sur le projet de budget 2018

Le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil (Amal), et le président de la commission parlementaire des Finances et du Budget, le député Ibrahim Kanaan (CPL), ont tenu hier une réunion consacrée au projet de budget 2018, ont indiqué plusieurs médias. Selon une source anonyme citée par la chaîne MTV, la discussion a notamment porté sur les réformes proposées par M. Kanaan pour optimiser l'utilisation de l'argent public.
Le Liban a adopté en octobre, et avec dix mois de retard sur le calendrier prévu par la Constitution, sa première loi des finances après douze années passées sans budget d'État en raison de tensions politiques. Si cette adoption avait été saluée, notamment par les agences de notation financière, le Liban a déjà pris du retard dans le processus d'adoption du budget pour 2018, alors que l'avant-projet préparé par le ministère des Finances n'a toujours pas été transmis au gouvernement.
Selon la Constitution, le projet de budget finalisé par le gouvernement doit en effet être approuvé par le Parlement avant la fin de l'année précédant son exécution, ou au maximum dans le courant du mois de janvier de celle-ci, faute d'accord du Parlement avant l'échéance prévue. Un retard qui a poussé le député Samy Gemayel (Kataëb) à adresser au gouvernement une question écrite dans laquelle il a notamment souligné le risque que faisait peser ce retard sur la régularité des finances publiques.


Le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil (Amal), et le président de la commission parlementaire des Finances et du Budget, le député Ibrahim Kanaan (CPL), ont tenu hier une réunion consacrée au projet de budget 2018, ont indiqué plusieurs médias. Selon une source anonyme citée par la chaîne MTV, la discussion a notamment porté sur les réformes proposées par M. Kanaan pour...

commentaires (0)

Commentaires (0)