X

À La Une

Moins d'un million de réfugiés syriens au Liban, une première depuis 2014

crise

D'après la porte-parole du HCR, le nombre est décroissant car les réfugiés sont en train de s'installer dans des pays tiers, mais aussi de revenir dans leur pays.

OLJ/AFP
26/12/2017

Le nombre de réfugiés syriens enregistrés au Liban est tombé à moins d'un million pour la première fois depuis 2014, a affirmé mardi à l'AFP une porte-parole des Nations unies.

Fin novembre, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a recensé 997.905 réfugiés syriens enregistrés au Liban, en grande majorité des femmes et des enfants.
"Le chiffre avait atteint un million en avril 2014, et c'est la première fois qu'il tombe en-deça" a indiqué la porte-parole du HCR, Lisa Abou Khaled.

Le HCR met à jour ses chiffres chaque trimestre pour évaluer les besoins des réfugiés enregistrés au Liban.
D'après Mme Abou Khaled, le nombre est décroissant car les réfugiés sont en train de s'installer dans des pays tiers, mais aussi de revenir dans leur pays.

De 2011 à septembre 2017, près de 49.000 Syriens ont quitté le Liban dans le cadre du programme de l'ONU de réinstallation dans des pays tiers. D'autres ont quitté le Liban par leurs propres moyens, faisant le dangereux voyage en mer pour rejoindre clandestinement l'Europe.

"Nous ne pouvons pas confirmer combien sont rentrés en Syrie. Ils ne nous disent pas nécessairement, mais nous savons qu'il y en a eu quelques milliers en 2017", a précisé Mme Abou Khaled.

En décembre 2016, le nombre de réfugiés syriens étaient de 1.011.366. Durant les six premières années de 2017, le nombre a reculé de 10.315, puis de plus de 3.000 entre juin et fin novembre.

Depuis 2011, la guerre a poussé plus de cinq millions de Syriens à se réfugier dans de pays voisins comme la Turquie, le Liban et la Jordanie. L'afflux de réfugiés a constitué un défi majeur pour le Liban, pays de quatre millions d'habitants aux ressources limitées. Les dirigeants libanais ont multiplié ces derniers mois les appels en faveur du retour des réfugiés chez eux.

Plus de la moitié des Syriens enregistrés au Liban vivent dans une pauvreté extrême, dans des camps informels ou des immeubles délabrés.

 

Pour mémoire
Plus de la moitié des réfugiés syriens au Liban vivent dans une "extrême pauvreté"

Un jeune réfugié syrien reçoit un prestigieux prix pour la construction d'une école dans la Békaa

Lazzarini à « L’OLJ » : L’avenir des réfugiés syriens sera dans leur pays

« Il est possible qu'un million de personnes rentrent chez elles en une semaine »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BIZARRE COMMENT LES DEUX TIERS DES REFUGIES PALESTINIENS ET MAINTENANT LE TIER DES REFUGIES SYRIENS SE SONT SOUDAINEMENT VOLATILISES !

ACQUIS À QUI

De toute façon ils repartiront chez eux pour ceux qui n'auront rien à se reprocher, et en exil pour ceux qui auront collaboré avec les wahabites MANIPULÉS pad israel.

C'est pas la chance quont eu les palestiniens , dépossédés et usurpes de TOUT.

Remy Martin

Et ceux non recenses par le HCR ... mystere et boule de gomme.

Le Faucon Pèlerin

Les déplacés clandestins syriens sont-ils parmi les 997.905 recensés ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué