X

Culture

(Re)découvrir Georges Nasser

Projection

La version restaurée de « Ila Ayn ? », sélectionnée au Festival de Cannes en 1957, ainsi qu'un documentaire sur son réalisateur seront projetés du 4 au 10 janvier au cinéma Metropolis.

C. K. | OLJ
14/12/2017

C'est l'occasion unique qui permet aux anciennes et aux nouvelles générations de (re)découvrir ce long métrage qui a été le premier film d'auteur libanais ainsi que le premier à avoir représenté le Liban à l'international, positionnant ainsi le pays sur la carte du cinéma mondial. Parallèlement, la salle Metropolis a prévu des projections du long métrage documentaire intitulé Un Certain Nasser, sur le parcours du réalisateur nonagénaire.
La restauration du film a été initiée par Abbout Productions en association avec la Fondation Liban Cinéma et Nadi Lekol Nas. Le film restauré a été projeté en mai au Festival international du film de Cannes, dans la section Cannes Classics, en présence de Nasser lui-même, 60 ans après sa sélection officielle en 1957.
Quant au documentaire, réalisé par Antoine Waked et Badih Massaad, il retrace le parcours atypique de Georges Nasser et sa lutte pour la création d'une industrie cinématographique libanaise. Son histoire reflète aussi l'histoire d'un pays et d'un cinéma national. Un Certain Nasser a été récompensé le 30 novembre du prix Salah Abou Seif à la 39e édition du Festival international du Caire.
Myriam Sassine, productrice de ce double programme et représentante de Abbout Productions, souhaite que le public soit nombreux à la projection de ce film « qui a marqué l'histoire du cinéma libanais ». « Nous sommes fiers, dit-elle, d'avoir contribué, en restaurant ce trésor national, à préserver une partie de notre histoire et à faire connaître ce réalisateur emblématique auprès des Libanais qui ignoraient jusqu'ici la valeur de son parcours. »

C. K.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué