Liban

À Dhour Choueir, un sapin à la hauteur de l’événement

Que faire ce week-end
08/12/2017

Les quelques semaines qui précèdent la fête de Noël sont marquées dans nombre de localités de la montagne par de multiples attractions et marchés de Noël qui constituent autant de lieux de promenade et d'évasion festive, en famille ou entre amis, durant le week-end. Comment ne pas se laisser enchanter dans ce cadre par Dhour Choueir ? Situé à 1 250 mètres d'altitude et à seulement 40 minutes de la capitale en voiture, ce village offre avant l'heure toute la convivialité et la chaleur des fêtes de fin d'année. La nature verdoyante près du mont Sannine et surplombant la mer, les anciennes maisons en pierre aux toits de tuiles rouges se préparent déjà aux célébrations de ce week-end qui pointe du nez. Au programme : foire aux vins libanais, pièce de théâtre pour enfants, chants religieux, marché de Noël, illuminations.

 

Illumination du plus haut sapin du Liban
Feu d'artifice, critiques grégoriennes, ils seront demain aux côtés du plus haut sapin du Liban. Il faut dire que celui-ci avait déjà été sélectionné en 2016 comme l'un des dix plus grands du monde dans sa catégorie avec ses 30 mètres de hauteur, ses 12 mètres de large et près de 200 000 ampoules. À la hauteur de la chaleur de l'événement, l'arbre illuminera donc demain toutes les visiteuses et tous les visiteurs à partir de 18h30. L'enchantement de Noël sera également accompagné de la dégustation de près de dix types de vins libanais exposés à partir de 16h, sous le son des répliques de la pièce pour enfants Le Prince Crapaud de Abdo Hakim et des chants byzantins du chœur de Saint-Étienne, à partir de 17h30.

 

Chants religieux et solidarité
La convivialité ne se limite pas seulement à la journée de demain, puisque le programme se prolongera également dimanche prochain. Grands comme petits pourront apprécier les chants de l'église Notre-Dame du Mouvement maronite et de l'association « Bonheur du ciel » du père Majdi Allaoui. Ce dernier, connu pour avoir ouvert plusieurs restaurants en faveur des nécessiteux, réchauffera la place publique par ses paroles prononcées à l'occasion de la fin de l'année. Les chanteurs de Bonheur du ciel, ayant bénéficié de tout l'accompagnement de l'association, répètent déjà depuis près de deux mois pour offrir ce concert aux visiteurs, dimanche à 18h. « Les enfants » du père Majdi, comme ce dernier les appelle, seront également accompagnés d'un groupe de réfugiés irakiens. Certains stands du marché de Noël reverseront par ailleurs une partie de leurs recettes à des associations caritatives. L'occasion de partager ensemble la chaleur des fêtes de fin d'année, plongés dans la « perle des centres de villégiature ».

Les innombrables escaliers, ruelles, fontaines de la localité attendent vivement les visiteurs. Ces derniers peuvent également profiter des festivités organisées pour faire un détour par le vieux souk de Choueir ou encore le mythique et incontournable hôtel Kassouf. Les innombrables pinèdes seront ainsi envahies demain de l'esprit de partage et de solidarité qui caractérise tant cette fin d'année. Un message de paix en somme, afin que le cœur du Liban, géographiquement étroit, certes, soit aussi grand que le sapin de la place principale de Dhour Choueir.

 

 

Dans la même rubrique

De Kehmez à Kornet el-Mzar, une faune et une flore d'exception

Faraya, Kfardébiane, Baskinta et les alentours, un classique à redécouvrir avant le froid

À Beïno, une escapade bucolique dans l’automne du Akkar

La vallée de Bisri, un petit coin de paradis en danger

Hammana, quand culture rime avec nature...

Baskinta, Bakiche, Faqra, un parcours riche et serein

Le Akkar, sa beauté sauvage, son tourisme religieux...

Deir el-Qamar : quand histoire, patrimoine et nature sauvage font le charme d’un village

Qartaba et Laklouk : un parcours entre sérénité, aventure et nature sauvage

Bécharré, la gardienne des Cèdres, nature envoûtante et spiritualité

Ehden, l’Éden qui ne vous est pas interdit...

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.