X

Économie

MEA suspend temporairement sa ligne Erbil-Beyrouth

Transport
28/09/2017

Le PDG de Middle East Airlines, Mohammad el-Hout, a annoncé que la compagnie aérienne nationale allait suspendre dès demain sa ligne reliant l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) à celui d'Erbil, dans le Kurdistan irakien.
Relayée hier par plusieurs médias, l'information a été confirmée à L'Orient-Le Jour par le service de presse de MEA. « Cette suspension a été décidée en accord avec les autorités de Bagdad. C'est une mesure temporaire, en attendant de voir comment la situation évolue », a-t-il indiqué, avant d'ajouter que les Libanais souhaitant quitter le Kurdistan pouvaient « transiter par les aéroports de Bagdad, de Bassora ou de Najaf (respectivement situés dans le sud et le centre de l'Irak) ».

Entrepreneurs libanais
La MEA assure un trajet aller-retour quotidien avec Erbil, l'un des deux aéroports internationaux du Kurdistan irakien avec celui de Suleimaniyeh. Ces derniers sont desservis par la compagnie nationale irakienne, ainsi que par plusieurs compagnies internationales, notamment iranienne, turque, jordanienne et allemande.
Pour rappel, le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a menacé lundi d'interdire tous les vols internationaux vers le Kurdistan si les autorités de cette région autonome refusaient de remettre le contrôle de leurs aéroports au gouvernement central à Bagdad. Cette mise en garde est intervenue au lendemain d'un référendum d'indépendance organisé au Kurdistan irakien et rejeté par le pouvoir central à Bagdad.
Plusieurs entrepreneurs et sociétés libanaises – dont des banques – sont implantés au Kurdistan depuis des années, que ce soit à Erbil ou Suleimaniyeh. « Il est encore trop tôt pour savoir quelles seront les retombées du référendum sur l'environnement des affaires », a confié à L'Orient-Le Jour Jacques Sarraf, le PDG de Malia Group, qui exploite notamment deux hôtels dans cette région du pays.

P.H.B. avec agences

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Affaire des tunnels : en attendant le rapport de la Finul...

Un peu plus de Médéa AZOURI

Maman a (rarement) tort

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué