X

Liban

Chéhayeb stigmatise l’entretien Bassil-Moallem

OLJ
23/09/2017

Dans le cadre de ses entretiens à l'ONU avant son retour hier à Beyrouth, le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, a rencontré à New York son homologue syrien Walid Moallem. Cette rencontre a provoqué une vive réaction de la part du député Akram Chéhayeb, qui y a vu « le début d'un suivisme vis-à-vis du régime syrien, coupable de génocide contre son peuple, responsable de la crise des déplacés dont nous nous plaignons des conséquences et responsable de crimes et d'attentats contre le Liban et son peuple ». « L'unité nationale n'est pas faite de slogans populistes et de discours creux, mais d'une pratique qui traduit le partenariat national réel. Les images retransmises par les médias de la rencontre avec le chef de la diplomatie du régime criminel à Damas ne sont pas signes d'une action pour l'unité nationale », a ajouté M. Chéhayeb. « Le partenariat n'est pas synonyme d'unilatéralisme, et la solidarité ministérielle ne signifie pas s'écarter du compromis qui a conduit à l'élection d'un président et la formation d'un gouvernement », a conclu M. Chéhayeb.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

YAMOO YIA BASSILO CHLONE BTEBROK 7AD EL M3ALLEM ?

Bery tus

en tout cas bien envoyer Mr Chehayeb

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants