X

Économie

D’Abou Dhabi, Salamé se veut rassurant sur la stabilité monétaire

Finance
OLJ
18/09/2017

Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, a déclaré hier, lors d'une réunion des gouverneurs des banques centrales et des institutions monétaires arabes à Abou Dhabi, que le Liban est équipé de tous « les éléments et données nécessaires pour maintenir la stabilité monétaire et la stabilité des bénéfices ». Selon un communiqué de presse de la BDL, le gouverneur a souligné que les banques libanaises appliquent les règlementations internationales en ce qui concerne « le (niveau de) capital et la bonne gouvernance » suite à l'émission de plusieurs circulaires par la Banque centrale.
Pour Riad Salamé, « la mesure préventive la plus importante consiste en la mise en place de comités bancaires qui évaluent les risques de placements », en plus de celle de « comités de bonne gouvernance, ainsi que la création d'un service de (mise en) conformité dans les banques et à la BDL ».
Le Conseil des affaires libanais à Abou Dhabi a profité de la réunion pour honorer Riad Salamé, qui a « salué le rôle des Libanais dans les pays du Golfe et les a assurés de la solidité du secteur financier (libanais) », poursuit le communiqué.
La semaine dernière, le gouverneur de la BDL avait été classé dans le top 8 des gouverneurs de banques centrales dans le monde par le magazine américain Global Finance dans son dernier classement 2017. La politique monétaire de la BDL a cependant été critiquée par l'économiste Toufic Gaspard dans une analyse rédigée pour la Fondation Konrad Adenauer – un think tank allemand – et publiée début septembre dans les colonnes du quotidien al-Akhbar. Il pointe notamment du doigt les taux d'intérêt « trop généreux » pratiqués par la BDL sur les dépôts des banques commerciales auprès d'elle, ainsi que les dégâts collatéraux subis par les banques et l'économie des suites de la politique monétaire menée. La BDL a répondu la semaine dernière avec une mise au point contestant ce point de vue en mettant en avant les effets vertueux de sa gestion.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Khlat Zaki

Stabilité des bénéfices???
Que veut dire M.Salamé?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants