Économie

Le FMI juge l’économie libanaise résiliente et met en garde contre la dette publique

OLJ
14/09/2017

Le Fonds monétaire international a livré hier, à Beyrouth, un avis nuancé sur l'économie libanaise, relevant sa capacité de résistance face à l'afflux d'environ 1,2 million de réfugiés syriens tout en l'exhortant à mettre un coup d'arrêt à l'accroissement de sa dette publique, selon l'AFP. « L'économie libanaise est connue pour sa résilience et elle a été capable à maintes reprises de supporter des chocs significatifs », estime Chris Jarvis qui a dirigé une mission au Liban du 7 au 13 septembre. Mais « pour préserver la confiance, il est urgent de placer l'économie sur une trajectoire viable et mettre un coup d'arrêt à la hausse de la dette publique », a-t-il souligné.
« Ces derniers mois, le Liban a fait des progrès sur le plan politique, avec une nouvelle loi électorale ratifiée au Parlement, ouvrant la voie à la tenue d'élections législatives », les premières en neuf ans, a ajouté M. Jarvis. Pour autant, le FMI prédit que la « croissance va demeurer sombre en 2017 ». M. Jarvis a également relevé que « le large déficit budgétaire reste aussi une source de vulnérabilité et conduit à une dette publique atteignant 148 % du PIB (produit intérieur brut) en 2016 ».
« Les autorités pourraient également promouvoir une croissance durable au travers de réformes structurelles, en incluant notamment l'amélioration du climat des affaires », a-t-il recommandé.
M. Jarvis a rencontré hier le président libanais Michel Aoun à Baabda à qui il a affirmé la détermination du FMI à soutenir le Liban sur le plan économique et financier. Le président Aoun a affirmé que « l'amélioration des secteurs productifs » ou encore la « lutte contre la corruption » étaient les « piliers de la croissance » dans le cadre de la politique économique du pays.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants