X

Liban

Geagea : Les véritables motifs du marché conclu avec l’EI sont différents de ceux annoncés

Politique

Le chef des Forces libanaises accuse le Hezbollah de s'être empressé de court-circuiter la victoire de l'armée.

OLJ
30/08/2017

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a exposé hier dans le détail les raisons pour lesquelles il ne croit pas aux motifs avancés par le Hezbollah pour justifier le marché qu'il a conclu avec le groupe terroriste État islamique, et qui a débouché sur l'exhumation des corps des militaires enlevés en août 2014 ainsi que sur la libération d'un otage du Hezb. Il a laissé entendre que c'est essentiellement à la Syrie que ce marché profite.
« Je n'ai toujours pas compris le secret du marché entre le Hezbollah et Daech (acronyme arabe de l'EI). Il soutient que ce marché était nécessaire pour connaître le sort des soldats enlevés (par l'EI). Or, cette théorie est réfutée par le fait même que les combattants de Daech étaient encerclés de toutes parts. Si l'étau avait été maintenu, des centaines de jihadistes auraient pu être capturés, ce qui aurait immanquablement abouti à connaître le sort des militaires », a commenté M. Geagea dans une interview à l'agence locale Akhbar el-Yom. Et de poursuivre : « Suivant la même logique, si le but du marché était de récupérer le combattant du Hezb aux mains de Daech, deux contre-argumentations peuvent être développées : premièrement, il n'est pas logique que le Hezbollah profite d'une opération menée par l'armée et qui a fait sept tués parmi les militaires ainsi que des dizaines de blessés, juste pour récupérer un de ses prisonniers pris lors de batailles en territoire syrien. Deuxièmement, le parti (de Hassan Nasrallah) aurait pu entreprendre ce marché une fois que l'armée aura complètement chassé Daech du territoire libanais. » Selon M. Geagea, il aurait été possible, « si on n'avait pas facilité la fuite de Daech, de procéder à un échange de prisonniers ».
« De tout ce qui précède, a encore dit Samir Geagea, il ressort que les véritables motifs du marché sont différents de ceux qui ont été annoncés. Le régime syrien a longtemps survécu grâce à l'entretien de groupes terroristes, et Daech n'est pas le dernier. C'est le seul élément qui puisse justifier ce marché. »
Le chef des Forces libanaises a ensuite fait remarquer que « le commandement du Hezbollah a été grandement importuné par la puissance dont l'armée a fait montre lorsqu'elle a récupéré en l'espace de 48 heures les jurds de Qaa et de Ras Baalbeck ». Toujours selon lui, le parti de Hassan Nasrallah « a été également indisposé par l'unanimité populaire qui s'est formée autour des forces régulières qui ont été également soutenues par l'ensemble des pays arabes et la communauté internationale et qui ont montré qu'elles représentent incontestablement la force capable de défendre le Liban et de protéger ses fils ».
« Voilà pourquoi, malheureusement, le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, s'est empressé d'essayer de court-circuiter cette victoire à travers des apparitions médiatiques répétées, pendant que l'armée était engagée dans la bataille, et d'appeler à des célébrations jeudi », a-t-il affirmé, avant de conclure sur cette interrogation : « Ce qui a pu être réalisé (à Qaa et Ras Baalbeck) n'est-il pas une victoire de tout le peuple libanais ? Pourquoi faut-il qu'un seul parti s'en attribue le mérite au point de se présenter comme étant le père de cette victoire ? »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES TARES QUI OCCUPAIENT LES JURDS LIBANAIS N,ETAIENT QUE DES AGENTS DAESCHIENS MOUMANA3ISTES ! A-T-0N ENTENDU DAESCH FAIRE QUELQUE COMMENTAIRE ? CELA DIT TOUT...

Saleh Issal

Cela prouve une fois de plus la connivence du hezbollah Daech, véritable organe des SR syriens au même titre que le Hezbollah est un organe des Pasdarans

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban et les spéculations sur l’avenir des relations syro-iraniennes

Un peu plus de Médéa AZOURI

« Nous sommes heureux et honorés de vous recevoir »

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué