Rechercher
Rechercher

Web culture

Jim Carrey avait besoin de couleurs

Jim Carrey est devenu peintre.

Depuis dimanche dernier, une vidéo partagée sur Twitter par le photographe britannique Daniel Dutch suscite les réactions admiratives et étonnées des internautes. Retweeté par plus de 110 000 twittos et aimé 204 000 fois, le post reprend un documentaire réalisé par David Bushell qui a été posté sur la plate-forme Vimeo, le 20 juillet dernier, et où Jim Carrey raconte sa passion pour la peinture.

Filmé dans son atelier, en train de faire couleur des tubes de peinture sur des toiles gigantesques ou traçant des lignes d'une main sûre et inspirée, l'acteur américain se rappelle. « Quand j'étais encore enfant, je passais la moitié de mon temps à faire des spectacles dans le salon, et l'autre moitié seul dans ma chambre à écrire de la poésie et à dessiner. Je n'étais pas le genre d'enfant à qui tu peux dire "File dans ta chambre" pour le punir, pour moi ma chambre c'était le paradis. [...] Je dessinais tout le temps, mais je ne faisais pas beaucoup de peinture et puis, d'un coup, il y a environ six ans, à un moment où je tentais de soigner mon cœur brisé je me suis dit pourquoi pas peintre. »
« Je ne sais pas ce que la peinture m'apprend, je sais simplement qu'elle me libère. Elle me libère du futur, elle me libère du passé, elle me libère des regrets, elle me libère des problèmes », poursuit-il.

Englouti dans la grisaille de son quotidien, Carrey a senti un impérieux besoin de couleurs.
Et il donne là une belle leçon de survie grâce à cette thérapie nommée art.

 

 


Depuis dimanche dernier, une vidéo partagée sur Twitter par le photographe britannique Daniel Dutch suscite les réactions admiratives et étonnées des internautes. Retweeté par plus de 110 000 twittos et aimé 204 000 fois, le post reprend un documentaire réalisé par David Bushell qui a été posté sur la plate-forme Vimeo, le 20 juillet dernier, et où Jim Carrey raconte sa passion...

commentaires (0)

Commentaires (0)