Scan TV

Pourquoi vous ne chanterez plus « Despacito »... en tout cas pas avec vos ados

Scan TV – Vidéoclips
22/07/2017

La chanson Despacito, interprétée par le Portoricain Luis Fonsi en espagnol et pleine de sous-entendus sexuels, a été interdite sur les chaînes publiques en Malaisie, a annoncé jeudi un haut responsable de ce pays à majorité musulmane. Le ministre de la Communication et du Multimédia a émis l'espoir que les chaînes de télévision privées et les radios en Malaisie suivent l'exemple.

Despacito, qui signifie « très lentement » en espagnol, est une chanson très populaire depuis sa sortie en janvier. Elle est devenue mercredi la chanson la plus jouée en streaming de tous les temps.
Il suffit d'entendre le rythme endiablé de la mélodie pour que tous, en voiture, au cours d'une fête, à la plage ou au marché, se mettent à chanter sans connaître vraiment le sens des paroles qu'ils fredonnent, et ce même en présence de leurs enfants. Au Liban, il n'est pas rare que des enfants âgés de 4 à 5 ans aient retenu par cœur les fameuses trois syllabes « Des Pa Cito ». Le clip torride enregistré à Puerto Rico avec la très sexy Zuleyka Jerris Rivera Mendoza, une Portoricaine qui fut élue Miss Univers 2006 à Los Angeles à l'âge de 18 ans, a été visionné plus de 2 milliards de fois sur YouTube et fait fureur auprès des petits et grands. Zuleyka Rivera, qui a fait perdre la tête à des millions de téléspectateurs, est la cinquième Portoricaine à avoir remporté le titre de Miss Univers.

 

(Lire aussi : Le tube "Despacito" interdit à la TV publique en Malaisie)

 

Ce que certains puritains reprochent à la chanson et à son clip n'est pas une première. Tous les clips et les chansons qui connaissent actuellement un succès immédiat, même éphémère, et qui passent sur nos chaînes télévisées ont des connotations sexuelles et nos ados les reprennent dans leurs célébrations diverses. Mais les danses sensuelles qui n'étonnent personne en Amérique latine dérangent, semble-t-il, sous d'autres cieux. Pourtant Despacito ne diffère pas vraiment de beaucoup de chansons américaines pouvant dépasser les limites de la vulgarité et verser dans l'obscénité la plus crue : « Cela doit être accepté sans problème... » comme dit la chanson.

Un discours dont certains parents et dignitaires affolés se plaignent souvent. Dorénavant, lorsque vous chanterez Despacito en présence de vos enfants, réfléchissez-y à deux fois, car vous reprenez, ensemble et en famille, les paroles suivantes : « Lentement, je veux te déshabiller avec des baisers lentement, signer les murs de ton labyrinthe et faire de ton corps entier un manuscrit... Montre-moi le chemin à prendre. Toi tu es l'aimant et moi je suis le métal. Je me rapproche et j'élabore un plan. Rien qu'à y penser mon cœur bat plus vite. Avec toi ça me plaît plus que d'habitude. Tous mes sens en demandent plus. Cela doit être accepté sans problème... »

Parfois, la non-maîtrise d'une langue n'est pas dépourvue de bienfaits...

 

 

Lire aussi

"Despacito", chanson la plus écoutée en streaming de tous les temps

Quand « Despacito » booste le reggaeton

À la une

Retour à la page "Scan TV"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bustros Mitri

Despacito ou pas , ça durera le temps d'un coucher de soleil...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Rencontres

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.