X

La Dernière

Le village préféré des Libanais : #6 Maasser el-Chouf, et des cèdres comme s'il en pleuvait...

Le village préféré des Libanais

Pour la deuxième année consécutive, les lecteurs de « L'Orient-Le Jour » au Liban et dans le monde voteront pour « Le village préféré des Libanais ». Cette année, dix nouveaux villages sont en lice. Un reportage écrit et une vidéo, chaque jour pendant dix jours, pour vous aider à choisir... Après Anjar, Aqoura, Beit Chabeb, Bhamdoun et Hasroun, voici Maasser el-Chouf.

Nour BRAIDY | OLJ
22/07/2017

La lumière est éblouissante à Maasser el-Chouf. Elle fait briller les toits aux tuiles rouges des belles maisons centenaires. Elle se réfléchit dans les bouquets jaunes de genêts sauvages et filtre à travers les feuillages de majestueux cèdres millénaires.
Ce village paisible, à plus d'une cinquantaine de kilomètres de Beyrouth, semble bercé par le mont Maasser aux dégradés de verts et aux courbes élégantes. Depuis la place du village, où se dresse un olivier au tronc noueux, on peut apercevoir le bosquet de cèdres logé dans la montagne. « Ce sont les véritables cèdres, ceux qu'on appelle les cèdres de Dieu et dont le bois a été utilisé pour le temple de Salomon », assure une habitante du village, Mona Noujeim Aad, en sortant de chez elle. Une conviction avec laquelle ont également grandi un grand nombre d'habitants de Maasser el-Chouf.
La réserve des cèdres du village, à 1 750 mètres d'altitude, forme avec celle de Niha, Barouk et Aïn Zhalta, la réserve du Chouf, la plus grande du Liban. Pour y accéder, il faut suivre la route creusée dans la montagne durant une bonne dizaine de minutes en voiture. Majed Azzam, jeune guide, mène la visite avec engouement et enthousiasme. Il prend soin de ne pas poser son pied sur les petites pousses de cèdre et laisse résonner le chant d'un chardonneret.
Lire la suite

 

 Lire aussi

#1 Anjar, pour rêver de paix et d'Omeyyades...

#2 Aqoura, l'Éden d'Ève et de sa pomme...

#3 Beit Chabeb, au son des cloches des églises...

#4 Bhamdoun, ou la réinvention du temps passé...

#5 Hasroun, creuset d'histoire et tuiles si rouges...

Et relisez, ici, les articles de la première édition du village préféré des Libanais

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué