X

À La Une

Nizar Zakka, un Libanais détenu en Iran, transporté à l'hôpital

Liban

"Il n'a aucune intention d'arrêter sa grève et a refusé de se faire soigner", a affirmé à L'Orient-Le Jour son avocat basé aux États-Unis, Jason Poblete.

OLJ
17/07/2017

Nizar Zakka, un Libanais détenu en Iran depuis septembre 2015, a été transporté à l'hôpital dimanche, a affirmé lundi à L'Orient-Le Jour son avocat basé aux États-Unis, Jason Poblete.

Emprisonné pour "espionnage", M. Zakka avait entamé une grève de la faim le 26 juin. "Il n'a aucune intention d'arrêter sa grève et a refusé de se faire soigner", a affirmé Me Poblete.

Selon l'avocat, "la condition pour se faire soigner est qu'il signe des documents en perse". "Pourquoi ils ne lui donnent pas des documents en arabe, en anglais ou en français ? s'est-il interrogé. Il ne signera aucun document qu'il ne peut comprendre". "Nizar Zakka est soumis à un traitement cruel, il poursuivra sa grève", a encore dit Me Poblete.

Le 12 juillet, M. Zakka avait transmis un message à L'Orient-Le Jour, par le biais de son autre avocat, Antoine Abou Dib, dans lequel il dénonçait sa détention injuste. Me Abou Dib avait alors indiqué que M. Zakka semblait de plus en plus affaibli physiquement et moralement.

M. Zakka a le statut de résident aux États-Unis. Il a été condamné en 2016 à 10 ans de prison en Iran La télévision d'État iranienne avait affirmé que Nizar Zakka avait des "liens profonds avec la communauté militaire et du renseignement des États-Unis".

 

Pour mémoire
La famille de Nizar Zakka appelle Berry à obtenir sa libération

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Après l’ONU, la France, où quatre dossiers seront évoqués entre Aoun et Macron

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.