Rechercher
Rechercher

Animaux

Nouvelle vie en France pour trois tigres secourus au Liban

Les tigres étaient chétifs et déshydratés quand ils ont été trouvés il y a quatre mois. En bien meilleure santé, ils s’envolent désormais vers une nouvelle vie dans un sanctuaire en France. Anwar Amro/AFP

Trois jeunes tigres de Sibérie, ayant échappé à un trafic clandestin présumé, ont quitté le Liban et commencent depuis hier une nouvelle vie en France, a annoncé l'association de protection des animaux « Animals Lebanon » (AL). Les félins avaient été pris en charge par l'association en mars après avoir été découverts à l'aéroport de Beyrouth dans une caisse en bois, déshydratés.
Les animaux étaient arrivés d'Ukraine et devaient être conduits dans un zoo en Syrie, mais un juge libanais a ordonné de les remettre à AL. L'ONG a mené une bataille juridique de quatre mois qui lui a permis d'obtenir, le 7 juin, l'accord du gouvernement libanais pour transférer les tigres en France.
Lundi soir, les trois tigres – May, Antoun et Tanya – ont été embarqués à bord d'un avion spécial qui a atterri hier soir au sanctuaire de l'association « Tonga terre d'accueil », près de Lyon, a indiqué le directeur de AL, Jason Mier. « J'ai pu dormir après le décollage de l'avion. Maintenant ils peuvent enfin profiter de leur vie », a-t-il confié à l'AFP.
Des images publiées par AL en mars montraient trois petits tigres affaiblis, rongés par les vers et recouverts d'excréments, dans une petite caisse percée de quelques trous.
Depuis la prise en charge des trois tigres, l'ONG affirme avoir reçu de nombreuses menaces. « Nous avons été escortés par la police la nuit dernière » en chemin vers l'aéroport, a affirmé M. Mier à l'AFP. Les tigres « valent beaucoup d'argent et tout tourne autour de cela ».
AL espère que cette histoire permettra d'améliorer la formation des douaniers à l'aéroport pour identifier de possibles trafics, et de faire pression pour que le Parlement vote une loi plus contraignante pour la protection des animaux.


Trois jeunes tigres de Sibérie, ayant échappé à un trafic clandestin présumé, ont quitté le Liban et commencent depuis hier une nouvelle vie en France, a annoncé l'association de protection des animaux « Animals Lebanon » (AL). Les félins avaient été pris en charge par l'association en mars après avoir été découverts à l'aéroport de Beyrouth dans une caisse en bois,...

commentaires (1)

Quelle honte ça ne manque que ça ..

Eleni Caridopoulou

15 h 56, le 12 juillet 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Quelle honte ça ne manque que ça ..

    Eleni Caridopoulou

    15 h 56, le 12 juillet 2017