Dernières Infos

Les forces irakiennes annoncent avoir pris un nouveau quartier à Mossoul

AFP
02/06/2017

Les forces irakiennes ont annoncé vendredi avoir pris aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) un autre quartier de Mossoul, au nord de la vieille ville.

Sept mois après le lancement d'une vaste offensive sur la deuxième ville d'Irak, dont l'EI s'était emparée en 2014, les forces irakiennes ont repris l'essentiel de Mossoul (nord), à l'exception quelques quartiers et de la vieille ville, dans la partie ouest de la cité.
Pour l'heure, les combats se déroulent principalement dans les quartiers d'Al-Shifaa, Al-Saha et Al-Zinjili, au nord de la vieille ville.
Dans un communiqué, le général Abdulamir Yarallah, en charge du commandement militaire des opérations à Mossoul, a cependant indiqué vendredi soir que les forces d'élite du contre-terrorisme (CTS) avaient repris la totalité du quartier d'Al-Saha.

Auparavant, le général Raed Shakir Jawdat, de la police fédérale, avait affirmé dans un communiqué que ses troupes contrôlaient désormais plus de 40% du quartier d'Al-Zinjili.

Un commandant des CTS, le général Haidar al-Obeidi, a de son côté déclaré à l'AFP que les forces de sécurité "évitaient pour le moment d'entrer" dans la vieille ville "en raison de l'étroitesse de ce secteur, de la présence d'un grand nombre d'habitants et de la peur de (...) blesser les civils et d'endommager les bâtiments".
Entrelacs de ruelles étroites densément peuplées, la vieille ville de Mossoul s'annonce particulièrement difficile à reprendre pour les forces de sécurité.

Pour l'heure, les forces irakiennes bloquent tous les accès à ce secteur, resserrant davantage leur étau sur les jihadistes qui y sont retranchés mais exposant par la même occasion les civils à des pénuries de nourriture, d'eau et de médicaments.
Selon l'ONU, il resterait environ 200.000 civils dans les secteurs de Mossoul encore contrôlés par l'EI, la grande majorité d'entre eux se trouvant dans la vieille ville.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà du ton violent, Nasrallah et Hariri maintiennent entrouverte la porte des négociations...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué