Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Le « covfefe » de Trump entre au panthéon de ses fautes de frappe

Trop pressé ? Inattentif ? Accident de clavier ? Le président des États-Unis Donald Trump commet régulièrement des fautes d'orthographe ou de frappe dans ses tweets, illustration de la communication approximative de sa Maison-Blanche. « Malgré la covfefe de presse constamment négative », a-t-il écrit peu après minuit hier, déclenchant un torrent de sarcasmes sur internet et dans les médias. Peu avant six heures du matin, après une nuit réparatrice, le tweet a été effacé et suivi d'un autre, ironique : « Qui peut trouver la vraie signification de "covfefe» ? ? ? Amusez-vous! » Au petit matin, les exégètes soupçonnaient le dirigeant d'avoir simplement voulu écrire « coverage », le mot anglais pour parler de la « couverture » par la presse. Le tweet rappelle en tout cas le « Nous » (un seul mot), parti trop vite et effacé le 12 mai, ou le prometteur « RT @: » du 25 décembre, un retweet avorté.


Trop pressé ? Inattentif ? Accident de clavier ? Le président des États-Unis Donald Trump commet régulièrement des fautes d'orthographe ou de frappe dans ses tweets, illustration de la communication approximative de sa Maison-Blanche. « Malgré la covfefe de presse constamment négative », a-t-il écrit peu après minuit hier, déclenchant un torrent de sarcasmes sur internet et dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut