X

Campus

Deux étudiantes de l’UL remportent la compétition interuniversitaire « Unleash Your Creativity »

CONCOURS

Parmi les cinquante groupes venant de l'AUB, l'AUST, la LAU, l'UL, la NDU, l'USEK et l'USJ, c'est une équipe de l'Université libanaise, formée de Pamela Abou Hanna et Rémi Ballout, qui a remporté le premier prix de la compétition.

20/05/2017

Sept universités ont participé à la compétition interuniversitaire Unleash your creativity, organisée par Fernand Hosri Group et lancée au mois de mars. Son but : concevoir une campagne marketing pour le groupe Urmet et ses sept sous-produits, représentés, au Moyen-Orient, par Sacotel, un fournisseur en télécommunication, sécurité et automatisation. Parmi les cinquante groupes venant de l'AUB, l'AUST, la LAU, l'UL, la NDU, l'USEK et l'USJ, c'est une équipe de l'Université libanaise, formée de Pamela Abou Hanna et Rémi Ballout, qui a remporté le premier prix de la compétition. « Comme nous n'avons pas participé, en tant qu'Université libanaise, à la compétition de l'année passée, nous avons souhaité y prendre part cette fois et montrer que nous pouvons gagner ! » explique, fièrement, Rémi. Ces étudiantes en master 1 en communication des organisations, à la faculté d'information, section 2, effectueront un stage chez Urmet Group, en Italie, cet été.
Pour Carina Hosri Boustani, directrice générale des opérations et membre du conseil à Fernand Hosri Group, « la présentation finale, la facilité dans la prise de parole en public et les compétences requises pour réaliser un pitch sont des facteurs importants pour se démarquer ».

En effet, lors de la cérémonie de clôture, le 4 mai, devant un public de près de deux cents personnes, chacun des onze demi-finalistes a présenté son projet qu'il avait mis au point suite à une série de workshops, organisés durant la seconde phase de la compétition. Le jury a, par ailleurs, attribué le 3e prix, un stage chez J. Walter Thompson, à un groupe de la LAU et le 2e prix, un stage chez Impact BBDO, à une équipe de la NDU. « Grâce aux sessions de coaching et à l'expérience acquise, les étudiants sont mieux préparés à la vie professionnelle et le réseau qu'ils ont établi leur assure une visibilité et un accès à des services financiers », estime Carina Hosri Boustani.

 

La campagne préparée en amont pour répondre aux besoins du client
Selon la Dr Nisrine Zammar, coach des lauréates de l'UL et enseignante à la faculté d'information, l'un des défis de ses étudiantes a été de concevoir une campagne de communication incluant sept produits. Afin de les guider dans leur projet, elle a axé son suivi sur les aspects techniques et informationnels, mais aussi sur le côté personnel des étudiantes. « Je les ai motivées pour qu'elles apportent la preuve de leurs compétences, qu'elles s'imposent devant les autres universités, qu'elles présentent leur projet devant 250 personnes comme si elles le présentaient devant moi pendant le cours. J'ai travaillé avec elles sur leur confiance en soi », affirme cette coach. « Je croyais en elles, c'était ça la clé ! Je les ai poussées à mieux faire, à chercher encore plus ! » continue-t-elle avec enthousiasme.

Si cette équipe a réussi, c'est aussi grâce aux détails techniques et à la créativité de sa campagne, ainsi qu'à la cohérence et la faisabilité de ses idées. En effet, comme point de départ, Pamela et Rémi ont pris l'initiative de se réunir avec le client. « On s'est mises dans la position de n'importe quelle agence qui rencontre le client pour savoir ce qu'il demande », explique Pamela. L'un des buts de cette démarche : connaître les produits du groupe. « On ne peut pas travailler d'après un briefing sans voir les produits », ajoute Rémi. Les deux lauréates ont ainsi pu les utiliser, judicieusement, dans leur campagne. « L'un des conseils que l'on donne dans nos cours, c'est de ne jamais faire une campagne abstraite ! Si l'on ne touche pas le produit, si l'on ne le goûte pas, si l'on ne l'essaie pas, on ne peut pas vraiment élaborer un concept qui lui soit fidèle », insiste la Dr Zammar.

De plus, suite à cette réunion avec le client, les deux étudiantes ont compris que leur cible principale est le monde des affaires, comprenant entrepreneurs, ingénieurs ou consultants, soit, d'après Pamela, « des leaders d'opinion » vis-à-vis du consommateur. Afin de mieux connaître cette cible, elles ont effectué une série de recherches et de rencontres avant de commencer leur projet. « Le défi, c'était de travailler sur un sujet que l'on ne connaissait pas. On a mis du temps pour l'appréhender et une fois cette étape franchie, nous nous sommes lancées ! » confie Pamela.

 

Vivre la modernité, c'est se sentir chez soi
Avec ce concept, Rémi et Pamela ont souhaité faire partager l'expérience des produits aux individus ciblés. Outre la campagne publicitaire, le remodelage du site web, la création de forums de discussion, les lauréates ont pensé un événement qu'elles ont nommé Smart Villa. Le visiteur parcourt une villa comme si elle était la sienne, essaie les sous-produits du groupe Urmat et visionne le film publicitaire que ces étudiantes ont conçu. « Elles ont voulu casser la rigidité des produits sur lesquels elles travaillaient. Elles n'ont pas voulu organiser un simple dîner d'affaires où tout le monde viendra en costume cravate écouter des discours à n'en plus en finir. Il s'agissait plutôt de présenter les produits d'une façon légère, familiale et casser la routine », explique la Dr Zammar.

Dans l'élaboration de leur campagne, Pamela et Rémi n'ont laissé aucun détail au hasard. Inspirée du contexte libanais, leur stratégie, bien conçue et planifiée, en plus de leur présentation du projet, les a distinguées des autres participants. Pour elles, comme pour les autres finalistes, le pas vers le monde professionnel est franchi. D'ailleurs, étant une initiative du service Responsabilité sociale des entreprises du groupe Fernand Hosri, la compétition Unleash your creativity a pour but, selon Carina Hosri Boustani, « d'engager des jeunes talents dans le monde économique et social, leur permettant une exposition nationale et internationale ».

 

 

Lire aussi 

L’UL honore ses étudiants lauréats du Mot d’or 2017

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.