À la Byblos Bank, « l'innovation au service des jeunes » - Marlène AOUN FAKHOURI

COMMENT FINANCER LES ÉTUDES ?

À la Byblos Bank, « l'innovation au service des jeunes »

La Byblos Bank a lancé une gamme de services bancaires destinée aux jeunes afin de leur procurer les outils nécessaires à la création de leur propre avenir. La banque a également conçu des produits qui s'adaptent aux besoins et au rythme de ses jeunes clients. Le point avec Élie Abou Khalil, directeur du département des produits de détail à la Byblos Bank.

13/04/2017

« En 2015, la Byblos Bank a ciblé la nouvelle génération en développant un éventail de produits et de services réservés exclusivement aux jeunes de 18 à 24 ans », explique Élie Abou Khalil. « The Makers » permet aux jeunes d'ouvrir un compte gratuit, donnant droit à de nombreux avantages, tels que l'obtention instantanée d'une carte de débit utilisable au Liban et à l'étranger, pour les achats sur internet, l'accès facile aux applications mobiles de la banque, des SMS gratuits envoyés pour chaque transaction sur leur compte, ainsi qu'une assistance 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine grâce à un service clientèle approprié.
« Les jeunes clients de la Byblos Bank, indique M. Abou Khalil, peuvent également profiter de multiples privilèges, notamment d'une inscription automatique à Akram Program, le programme de fidélité des cartes, considéré comme le plus généreux au Liban (1 USD = 1 point/mile). Ce dernier leur permet d'accumuler des points/miles à travers les achats par carte bancaire pour ensuite les échanger contre des cadeaux de valeur et des billets de voyage. »


« La Byblos Bank donne une grande importance aux jeunes, car ces derniers représentent l'avenir, ajoute Élie Abou Khalil. Ce sont eux qui bénéficieront des services bancaires et des technologies du futur. Segment prometteur, ils utilisent leur carte quatre fois plus que les clients ordinaires auprès des marchands. Nous évoluons donc avec eux pour de meilleures méthodes de paiement... Dans ce contexte, la banque s'est engagée à élargir tous ses outils bancaires électroniques afin qu'ils soient à la pointe de la technologie. L'objectif principal de cette initiative étant de permettre aux clients d'effectuer des opérations bancaires rapides et sans déplacements. »
Ainsi, l'application gratuite, Mobile Banking, permet aux clients de gérer leurs comptes, d'effectuer des transferts, de consulter l'historique de leur compte, de régler leurs paiements de prêts ou cartes bancaires. Elle permet notamment aux jeunes utilisateurs de payer les frais de scolarité s'ils sont étudiants à l'Université Notre-Dame de Louaïzé (NDU) ou à l'Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK). À noter que ce service sera bientôt étendu à d'autres universités.

 

Prêts universitaires
« Par ailleurs, la banque offre des prêts universitaires à des taux d'intérêt compétitifs et un échelonnement sur une période pouvant atteindre dix ans », souligne le directeur du département des produits de détail. Et d'ajouter : « Ces facilités sont le résultat d'un rapprochement entre la banque et les jeunes Libanais. En 2016, la Byblos Bank a présenté à la nouvelle génération, et dans plusieurs universités, le compte « The Makers » en mettant l'accent sur son fonctionnement et sur son objectif d'aider les jeunes universitaires à devenir les « Makers » de demain.


« Notre souci est de soutenir les jeunes durant cette période cruciale de leur vie. Nous sommes à leur disposition à tous les niveaux, tant dans nos branches, qu'au téléphone, sur les réseaux sociaux et même dans leurs universités... La Byblos Bank est la première au Liban à communiquer avec les jeunes sur Snapchat via son compte « TheMakers1824 », sur Instagram via « TheMakers_1824 », ainsi que sur Facebook. Ces initiatives nous permettent de mieux comprendre les attentes et les besoins des jeunes Libanais. En fin de compte, cette stratégie a été élaborée, car la jeunesse est l'avenir de notre pays. En favorisant le développement des jeunes, nous les aidons à développer eux-mêmes le Liban », conclut Élie Abou Khalil.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué