Bank Audi pousse les jeunes à gagner en indépendance - Nour BRAIDY

COMMENT FINANCER LES ÉTUDES ?

Bank Audi pousse les jeunes à gagner en indépendance

Deux choix : celui d'une carrière, mais aussi celui d'une banque.

Grace Eid, directrice de la banque de détail pour le Liban à Bank Audi, donne ses conseils aux jeunes qui débutent leur vie universitaire.

13/04/2017

Lorsqu'un jeune atteint sa majorité et entre à l'université, il fait un pas de plus vers sa vie d'adulte. A part son choix de carrière, il doit aussi penser à créer une relation financière avec la banque de son choix. C'est en tout cas le premier conseil que Grace Eid, directrice de la banque de détail pour le Liban à Bank Audi, voudrait donner aux étudiants.

"Il est important qu'un étudiant sache qu'avoir une banque fait partie de son indépendance, affirme Mme Eid. Il est primordial qu'il commence à traiter avec une banque dès un jeune âge, cela lui permettra de bâtir un avenir convenable".

Effectivement, Mme Eid explique qu'une personne, qui a été cliente à la banque dès son jeune âge, bénéficiera à l'avenir d'un "traitement préférentiel". "La relation est plus simple entre le client et la banque lorsqu'ils se connaissent déjà", explique Mme Eid. A titre d'exemple, lorsque le détenteur d'un compte "Spring" (le compte créé par Bank Audi pour les jeunes de 18 à 24 ans, ndlr) demandera un prêt personnel, il l'obtiendra plus facilement, comparé à quelqu'un qui n'a jamais eu de compte à la banque.

 

Le compte "Spring"
A travers le compte "Spring", lancé en 2013, Bank Audi tente de faire découvrir aux jeunes les rouages de la banque, grâce à certains avantages, et de manière plutôt ludique. Ainsi, résume Grace Eid, "100 000 Livres libanaises dans un compte "Spring" valent bien plus que dans un porte-monnaie". En effet, un client actif se verra offrir, à titre d'exemple, cinq dollars par mois à dépenser sur sa ligne cellulaire. En outre, comme la "génération C" est attirée par le monde digital et que les jeunes sont plus enclins à faire leurs achats en ligne, la banque offre, avec l'ouverture d'un compte "Spring", une carte de débit gratuite qui permet d'effectuer des achats en ligne.

Bank Audi a aussi choisi de communiquer avec sa jeune clientèle via les réseaux sociaux. Ainsi, sur le net, la banque lance des compétitions à l'issue desquelles ses clients peuvent gagner des billets d'entrée à des pistes de ski, ou des tickets de cinéma ou même des tickets de concerts. Tous les moyens sont bons pour encourager les jeunes à avoir une bonne relation avec leur banque.
D'ailleurs, dans le cadre de ses initiatives de Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE), pilier de sa culture, la banque offre aujourd'hui aux jeunes, la possibilité à travers leur compte "Spring", de remporter des bourses scolaires pour qu'ils poursuivent leurs études.

 

Par ailleurs, il importe à Mme Eid de souligner que "les jeunes doivent commencent à épargner, ne serait-ce qu'une petite somme". "Nombre d'étudiants ont des jobs à temps partiels, ils peuvent dès leur jeune âge mettre une somme d'argent de côté sans se rendre compte", explique-t-elle. A ce sujet, les détenteurs d'un compte "Spring" peuvent eux-mêmes devenir des "ambassadeurs" du compte auprès de leurs amis. A travers ce petit job à temps partiel proposé par Bank Audi, ils peuvent se faire leur propre argent de poche, et qui sait, dit Mme Eid, peut-être même s'assurer une place en tant qu'employé à la banque. "Ouvrir un compte avec nous ouvre de nombreuses portes", confie-t-elle.

 

Le prêt étudiant
Qu'en est-il du prêt étudiant que propose la banque? "C'est un programme mis en place par la Banque du Liban pour encourager les jeunes à suivre des études", précise Mme Eid.

Un jeune souhaitant obtenir un prêt étudiant doit présenter sa demande auprès de la banque en ayant un garant. Ce dernier est en général l'un de ses parents. "La demande est étudiée en fonction du garant et de l'université choisie par l'étudiant, indique Mme Eid. Les dossiers sont étudiés au cas par cas et le prêt que l'on peut donner couvre jusqu'à 50% de la scolarité".

Mme Eid précise que "l'année qui suit l'obtention du diplôme est une période de grâce durant laquelle le client n'est pas appelé à entamer le remboursement son prêt. Il commence ensuite à le faire mensuellement, sur une période de cinq ans et à un intérêt de 3.5% (compte en LL)".

 

Le prêt étudiant est-il conseillé? "La banque est toujours prête à offrir les solutions les plus adéquates afin de soutenir l'étudiant dans son parcours académique, affirme Mme Eid. Il doit toutefois savoir gérer son patrimoine afin d'éviter le surendettement et entamer sa relation avec la banque sur des bases solides".
Comme toutes les banques, Bank Audi "préfère entamer sa relation avec un client créditeur plutôt que débiteur", conclut-elle.

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!