X

Économie

Appel d’offres pour les centrales solaires : 265 sociétés intéressées

Énergies renouvelables
C.H. | OLJ
31/03/2017

Quelque 265 sociétés ont répondu à l'appel à manifestation d'intérêt pour un appel d'offres pour l'installation de parcs d'énergie solaire photovoltaïque d'une capacité totale de 180 mégawatts (MW) dans plusieurs régions du pays, a indiqué mercredi le Centre libanais pour la conservation de l'énergie (LCEC) dans un communiqué.
Lors de la présentation du plan national du ministère pour les énergies renouvelables, le ministre de l'Énergie et de l'Eau, César Abi Khalil, avait appelé en janvier dernier le secteur privé à répondre à cet appel avant le 28 février. Celui-ci doit lui permettre d'attribuer la construction de parcs d'énergie solaire photovoltaïque d'une capacité moyenne de 30 à 45 MW par mohafazat – à raison de trois parcs par région.
« Au total, la capacité globale des sociétés intéressées a atteint 3 500 MW (...) et est équitablement répartie entre les régions, avec 34 % dans la Békaa et le Hermel, 25 % dans le Sud et Nabatiyé, 21 % dans le Nord et le Akkar, et 16 % dans le Mont-Liban », a encore précisé le LCEC.
L'appel a en majorité attiré des sociétés libanaises – dont Debbas, Butec, Nour el-Fayha ou Trillium Group – ainsi que des sociétés étrangères – européennes, américaines et arabes –, selon la liste publiée par le centre. Les sociétés qui remporteront l'appel d'offres seront chargées d'acquérir les terrains qui accueilleront les futurs sites, de construire les parcs solaires, puis d'en assurer le fonctionnement.
« D'ici à mi-avril, l'appel à proposition qui inclut le cahier des charges sera partagé avec les 265 sociétés intéressées. Les propositions seront ensuite évaluées par un comité interministériel et envoyées pour approbation du Conseil des ministres », explique Pierre Khoury, PDG du LCEC.
Le budget global de l'appel d'offres oscille entre 180 et 228 millions de dollars, et le financement devra être assuré par les sociétés qui auront remporté l'appel d'offres. L'énergie produite sera ensuite vendue au gouvernement libanais, par l'intermédiaire d'Électricité du Liban, pour environ 0,1 dollar par kWh pendant 20 ans.

C.H.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES PANNEAUX SOLAIRES SONT DU DOMAINE DU PRIVE... FAUT PAS QUE L,EDL S,EN MELE !
PRIVATISER L,EDL EST LA SEULE SOLUTION JUSTE QUI REDUIRAIT AUSSI LES DETTES DU PAYS...
DEMANDER A L,ABRUTISSEMENT DE COMPRENDRE EST PEINE PERDUE DANS CE PAYS...

NAUFAL SORAYA

Enfin, il serait grand temps qu'on tire profit de ce beau soleil qui brille les 2/3 de l'année!

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!