X

Économie

Iran : Khamenei est critique de la politique économique de Rohani

Conjoncture
OLJ
21/03/2017

La nouvelle année qui débute aujourd'hui en Iran sera celle de « l'économie de la résistance », et la priorité sera accordée au soutien de la « production nationale et à l'emploi », a déclaré le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.
« Tous les responsables doivent concentrer leur attention sur les questions-clés de la production nationale et de l'emploi, en particulier l'emploi des jeunes », a déclaré M. Khamenei dans un message télévisé à la nation à l'occasion du Nouvel An perse (Norouz). Il en a profité pour baptiser la nouvelle année celle de « l'économie de résistance, de production et d'emploi ».
Le guide suprême s'est montré critique envers la politique économique du président Hassan Rohani. « Ce qui a été fait est loin des attentes de la population et du guide suprême », a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei en ajoutant « ressentir l'amertume des gens, en particulier ceux issus des classes faibles, face aux difficultés économiques, notamment l'inflation, le chômage, la discrimination et les inégalités sociales ».
Le gouvernement du président modéré Hassan Rohani se targue pourtant d'avoir réussi à ramener l'inflation à moins de 10 % contre plus de 40 % il y a quatre ans et atteint une croissance économique de plus de 6 %. Mais le chômage, en particulier celui des jeunes, a augmenté ces dernières années malgré l'accord nucléaire avec les grandes puissances et l'espoir d'une relance de l'économie. Selon les derniers chiffres officiels, le chômage frappe 12,7 % de la population active et près de 27 % des jeunes.
Le président Rohani devrait se présenter pour un second mandat de quatre ans lors de la présidentielle de mai 2017.
Dans son message de Nouvel An diffusé juste après celui d'Ali Khamenei, M. Rohani a mis l'accent sur les acquis de son gouvernement durant l'année passée en matière de « contrôle de l'inflation, de la croissance économique et de l'emploi, sans précédent depuis 25 ans ». Mais il a reconnu qu'il fallait mettre l'accent « sur l'emploi des jeunes durant la prochaine année ».
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE MAKHLOUTA AUX MEMES PIMENTS...

George Khoury

Qu'est-ce qu'il connait a l'economie gargamel??? Juste de la demagogie a la hauteur de sa stature

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants