Les métiers du livre : des professions diverses au service de la culture - Carole AWIT

LES CARRIÈRES NON TRADITIONNELLES

Les métiers du livre : des professions diverses au service de la culture

Orientation professionnelle (édition 2)

Le secteur du livre englobe une multitude de métiers complémentaires, accessibles à partir de formations diverses et offrant de nombreuses opportunités d'emploi.

13/04/2017

Les acteurs de la chaîne du livre sont nombreux et peuvent avoir des profils différents. Ils sont répartis sur trois secteurs de travail : la conception, la commercialisation et la conservation du livre. Pour permettre au livre d'arriver jusqu'au lecteur, les services d'une panoplie de professionnels sont sollicités. Tout commence dans les locaux de la maison d'édition où vont principalement intervenir éditeur, lecteur-correcteur et directeur artistique pour permettre au livre-objet d'exister.

Une fois le livre publié, les professionnels de la diffusion et de la vente vont entrer en scène : il s'agit des libraires, documentalistes, bibliothécaires et commerciaux dans l'édition. Enfin, archiviste et bibliothécaire assurent la conservation des ouvrages. Nombreux sont ceux qui se dirigent vers ces carrières après une licence en lettres ou en sciences humaines et/ou une formation aux métiers du livre, mais ce domaine recrute également des diplômés en commerce, en management, en arts graphiques, en information et communication, et en droit.

Qualités et compétences requises

Pour pouvoir exercer ces métiers, il faut aimer la lecture et être curieux de découvrir les nouvelles parutions, témoigner d'une solide culture des livres et des médias, d'une grande culture générale et d'un bon niveau en langues. Pour travailler dans l'édition, il est essentiel de connaître les différents acteurs de la chaîne du livre et d'avoir des notions de marketing et de droit. Le bibliothécaire, le libraire, le documentaliste et l'archiviste doivent, quant à eux, maîtriser de nombreux outils informatiques utilisés pour la recherche bibliographique et la numérisation, avoir le sens de l'organisation et un bon contact avec les gens.

Difficultés de la profession

Le secteur de l'édition compte beaucoup de compétitions et recrute peu d'employés. Il faut être qualifié pour pouvoir devenir éditeur. La crise du marché du livre menace actuellement certaines petites librairies qui ne vendent plus assez de livres et qui risquent de devoir fermer leurs portes. Les salaires relatifs aux métiers du livre sont moyens et il y a peu d'occasions de gravir les échelons dans son travail.

Les principaux métiers du livre

Éditeur : généralement titulaire d'un bac+5, l'éditeur est chargé de suivre la conception, la fabrication et la mise sur le marché des ouvrages de la maison d'édition qu'il dirige. Il travaille en étroite collaboration avec l'auteur qu'il va guider tout au long de la période d'écriture et de la correction des épreuves du livre. Il est également chargé de découvrir et de révéler de nouveaux talents littéraires parmi les manuscrits qu'il reçoit. L'éditeur travaille en équipe pour programmer la distribution des ouvrages et maîtriser le budget alloué à l'édition d'un livre. Il est également en charge d'organiser la campagne promotionnelle encadrant la sortie d'un livre.

Lecteur-correcteur : une totale maîtrise de la langue est requise pour pouvoir exercer ce métier qui consiste à corriger et apporter des modifications stylistiques et syntaxiques au texte de l'auteur.

Directeur artistique : responsable de l'identité graphique d'une maison d'édition, il travaille en étroite collaboration avec une équipe d'illustrateurs et de maquettistes. Souvent diplômé d'une école d'art et de graphisme, le directeur artistique doit être créatif et attentif aux demandes des éditeurs.

Commercial dans l'édition : ayant été formé dans le secteur de la vente et du commerce, il représente une maison d'édition ou un diffuseur, et assure la promotion des nouveaux titres et des catalogues auprès des points de vente. Il se déplace fréquemment et doit entretenir de bons rapports avec les libraires. Il s'occupe de la gestion des offres, se charge de vérifier les stocks chez son employeur et gère le retour des invendus par le libraire.

Libraire : responsable de son magasin, le libraire travaille en contact direct avec sa clientèle qu'il va conseiller et à qui il va vendre les ouvrages. En plus de se charger des commandes et de la gestion administrative de sa librairie, il peut y organiser des animations, des événements culturels et des séances de dédicace. Le libraire possède une grande culture générale et maîtrise l'actualité littéraire.

Bibliothécaire : son rôle ne se réduit pas à prêter les livres et documents qu'il conserve. Il doit savoir communiquer autour des ouvrages, conseiller les lecteurs et les guider dans leurs recherches. Il fait la promotion de la lecture auprès du grand public.

Juriste en propriété intellectuelle : les maisons d'édition font appel à lui pour défendre les droits d'auteur et garantir la protection de leurs publications. Au cas où une œuvre est plagiée, le juriste va intenter une action en justice et prouver le préjudice subi par l'auteur. Pour accéder à ce métier, une spécialisation en droit de la propriété intellectuelle ou industrielle est fortement recommandée.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Marionet

Bonne idée cet article sur les métiers du livre...mais quelques lacunes méritent d'être comblées: ne pas oublier par exemple les responsables des droits (chargés de vendre les droits de traduction d'un livre à l'étranger, notamment lors des grands salons de l'édition comme la Foire du livre de Francfort ou le Salon du livre de Londres ou la Foire de Bologne pour l'édition jeunesse); les diffuseurs dont les commerciaux, souvent appelés représentants (les fameux repré) sillonnent les librairies pour présenter les nouveautés; les distributeurs qui stockent les livres, facturent et expédient les commandes ou réceptionnent les retours...

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!