Rechercher
Rechercher

Scan TV - Scan TV

La revanche des rondes qui apprivoisent enfin les caméras

Ashley Graham défilant pour Michael Kors.

Ashley Graham et Tara Lynn ne sont pas des femmes ordinaires. Ce sont des mannequins qui ont voulu bouleverser les critères de beauté et la façon à travers laquelle les femmes regardent leur propre corps avant de se soucier des avis de la gent masculine et du regard plein de jugements des autres femmes. Le premier grand nom du monde de la mode à avoir osé se montrer avec ses femmes étiquetées de « grosses », c'est bel et bien le créateur new-yorkais Michael Kors. Mercredi, il a fait défiler l'une d'elles, Ashley Graham, pour la présentation automne-hiver à la Fashion Week de New York. Ashley Graham, qui s'habille en taille 48, était vêtue d'un blouson de fourrure gris sur une robe noire fendue au genou, soulignée d'une épaisse ceinture noire. Elle défilait juste avant la célèbre top model Bella Hadid, suivie en fin de défilé par une autre star du monde des podiums, Kendall Jenner. La mannequin « plus-size » américaine, 28 ans, suivie par plus de 3 millions d'abonnés sur Instagram, avait déjà défrayé la chronique l'an dernier en étant la première femme enrobée à figurer dans le célèbre numéro spécial maillots de bain (« Swimsuit Issue ») du magazine Sports Illustrated. Elle figure aussi avec d'autres mannequins en couverture du magazine Vogue daté de mars.
Ces mannequins différentes, que d'autres grands noms de la mode ont tout simplement humiliées dans la presse en les qualifiant de femmes qui ne pensent qu'à manger et rester affaissées face à la télévision, ont fini par avoir leur revanche en défilant langoureusement sur les podiums côte à côte et en toute beauté avec les tailles 36. Elles ont fini par apprivoiser cette caméra devant laquelle tremble toute femme même à la silhouette parfaite. Tara Lynn et Ashley Graham, deux Américaines belles et séduisantes, arborant des tenues épousant leurs courbes à merveille, ne sont plus de simples mannequins, mais des ambassadrices qui inspirent les femmes et les filles du monde entier. Avec leurs kilos qui dépassent largement la cinquantaine, une limite pondérale fixée sans pitié par toute industrie où la caméra est impliquée, les femmes rondes auront leur place dorénavant dans des domaines faisant auparavant partie de la chasse gardée des femmes filiformes. En réaction au « body shaming », ces beautés en surpoids ont brisé le stéréotype du corps idéal et des mensurations fixées et standardisées. Ces femmes représentent une réalité incontournable face à laquelle devront se plier la télévision, le cinéma et la mode. Les courbes sont belles et sexy, et personne ne doit avoir honte de sa taille et encore moins de son physique. Tel est le message transmis par ces deux visages angéliques à la beauté parfaite qui ne se contentent pas de défiler en vêtements d'hiver, mais qui s'affichent fièrement en petite tenue faisant des jalouses dans le monde des mannequins aplaties par la nature et un régime
draconien.
Ashley Graham s'est ainsi fait connaître en posant notamment pour la lingerie de la marque Lane Bryant. La dernière collection de cette marque était signée Prabal Gurung, autre grand nom de la mode à s'engager pour les formes voluptueuses.


Ashley Graham et Tara Lynn ne sont pas des femmes ordinaires. Ce sont des mannequins qui ont voulu bouleverser les critères de beauté et la façon à travers laquelle les femmes regardent leur propre corps avant de se soucier des avis de la gent masculine et du regard plein de jugements des autres femmes. Le premier grand nom du monde de la mode à avoir osé se montrer avec ses femmes...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut