france

Au Liban les 19 et 20 février, Marine Le Pen sera reçue par Aoun et Hariri

La candidate du FN veut à travers cette visite faire un geste envers les chrétiens d'Orient, avait indiqué une source de son parti.

Marine Le Pen, candidate du Front national (FN) à la présidentielle française, se rendra le 19 et 20 février au Liban où elle doit rencontrer le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri, a affirmé mercredi à l'AFP une source gouvernementale libanaise. AFP / Valery HACHE

Marine Le Pen, candidate du Front national (FN) à la présidentielle, se rendra le 19 et 20 février au Liban où elle doit rencontrer le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri, a affirmé mercredi à l'AFP une source gouvernementale libanaise. "Mme Le Pen sera à Beyrouth le 19 et le 20 et rencontrera lundi MM. Aoun et Hariri", a indiqué cette source sous couvert d'anonymat.

Début février, des sources du FN et un responsable politique libanais avaient indiqué à l'AFP que la présidente du parti, en quête de stature internationale, se rendrait le 10 et le 11 du mois, mais ce déplacement n'a pas eu lieu.
Marine Le Pen veut à travers cette visite faire un geste envers les chrétiens d'Orient, avait indiqué une source du FN.

M. Aoun est un proche du Hezbollah, qui combat en Syrie aux côtés du régime de Bachar el-Assad. A son élection en octobre, il s'est dit à égale distance de toutes les parties libanaises. Quant à M. Hariri, il est farouchement hostile au pouvoir à Damas qu'il accuse d'avoir planifié l'assassinat de son père, l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, en 2005.

Marine Le Pen s'est démarquée de la classe politique française en prenant la défense de M. Assad et appelant à dialoguer avec lui. "Écoutez les Syriens, et vous verrez que ce qu'ils attendent, c'est que Bachar el-Assad gagne cette guerre contre les fondamentalistes islamistes", a-t-elle affirmé au mensuel Causeur début janvier, en référence aux groupes jihadistes comme l'Etat islamique.

Autre candidat à la présidentielle, l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron s'était rendu à Beyrouth et y a rencontré le 24 janvier MM. Aoun et Hariri. Il avait notamment défendu une "politique d'équilibre" à l'égard du régime et des rebelles en Syrie, se démarquant de la politique pro-opposition de Paris depuis le début du conflit dans ce pays voisin du Liban.

Le candidat de droite, François Fillon, avait quant à lui annulé une visite prévue samedi 4 et dimanche 5 février au Liban et en Irak, empêtré dans une enquête sur plusieurs emplois présumés fictifs de son épouse Penelope et de deux de ses enfants.

 

Lire aussi
Rita Maalouf à « L'OLJ » : L'engagement du Hezbollah en Syrie a des conséquences négatives sur le Liban

Élie Aboud à « L'OLJ » : Une soumission totale du pouvoir libanais au régime syrien serait inacceptable

Emmanuel Macron à « L'OLJ » : Les intérêts des chrétiens d'Orient ne sont pas liés à Assad


Marine Le Pen, candidate du Front national (FN) à la présidentielle, se rendra le 19 et 20 février au Liban où elle doit rencontrer le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri, a affirmé mercredi à l'AFP une source gouvernementale libanaise. "Mme Le Pen sera à Beyrouth le 19 et le 20 et rencontrera lundi MM. Aoun et Hariri", a indiqué cette source sous couvert...

commentaires (13)

Je ne comprends pas pourquoi deux des trois principaux poles du pouvoir reçoivent une candidate à l'election présidentielle française qui de plus représente un parti extrémiste xénophobe et raciste. Son parti assimile islam et terrorisme,arabe et ennemi de la civilisation occidentale et chrétienne. Nos dirigeants devraient réfléchir à deux fois avant de dérouler le tapis rouge à n'importe quelle personne qui visite notre pays.Parfois l'ennui fait faire des choses qu'on regrette par la suite.

Raja Mouracade

06 h 39, le 18 février 2017

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Je ne comprends pas pourquoi deux des trois principaux poles du pouvoir reçoivent une candidate à l'election présidentielle française qui de plus représente un parti extrémiste xénophobe et raciste. Son parti assimile islam et terrorisme,arabe et ennemi de la civilisation occidentale et chrétienne. Nos dirigeants devraient réfléchir à deux fois avant de dérouler le tapis rouge à n'importe quelle personne qui visite notre pays.Parfois l'ennui fait faire des choses qu'on regrette par la suite.

    Raja Mouracade

    06 h 39, le 18 février 2017

  • "Le Pen sera reçue par Aoun et Hariri." ! Yâ äâïybichoûûûm !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    08 h 08, le 17 février 2017

  • Marine Le Pen a clairement dit lors de la grande emission de Jeudi 9 Fevrier sur France 2 que les juifs bi nationaux Francais et Israeliens devront choisir leur nationalite et perdrons l'Israelienne si ils choisissent la Francaise et vice versa Ce sera surement de meme pour les bi nationnaux Libanais/Francais Elle a clairement dit que tous les bi nationnaux hors de l'Europe auront droit a UNE nationalite et a la question directe de Lea Salameh au sujet des juifs Francais , elle a repondu : Israel a ma connaissance n'est pas en Europe , donc cela s'appliquera a eux aussi Le seul probleme est que le Liban n'accepte pas la renonciation de nationalite et donc les Libanais ne pourrons pas vouloir se desister de la leur et devrons perdre la Francaise d'ou un probleme quasi insurmountable dans la periode ou nous vivons de deplacement sans visa Cette idee lui vient pour les binationaux d'Afrique du Nord ( Algerie, Maroc, Tunisie ) mais comme elle ne peut pas inclure certain et exclure d'autres , elle a choisi "hors Europe " definitivement in sujet a discuter avec elle Durant son sejour au Liban

    LA VERITE

    15 h 54, le 16 février 2017

  • Elle doit profiter pour apprendre comment les libanais de toute confession confondue arrivent s'entendre et rester patriote, une des équations politiques la plus compliqué au monde.

    DAMMOUS Hanna

    01 h 41, le 16 février 2017

  • IGNORE-T-ELLE QUE SES PROPOS PRO ASSADIQUES SONT DENIGRES PAR LES LIBANAIS ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    22 h 50, le 15 février 2017

  • Qu'elle s'occupe plutôt des Intégristes "chrétiens" de chez elle, les Chrétiens d'Orient n'ont pas besoin d'une "marinade" pareille.

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    18 h 34, le 15 février 2017

  • PAIX DE PAROLES ET DE GESTES... DES ACTES !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 34, le 15 février 2017

  • Bien sûr elle rencontrera le Liban officiel et sous les projos, mais elle rencontrera ceux qui sont alliés avec les chrétiens d'orient , pour empêcher leur élimination de la région, à l'ombre des projos. Si , si elle le fera ......

    FRIK-A-FRAK

    17 h 05, le 15 février 2017

  • Ces "chrétiens d'Orient" n'ont plus besoin d'ennemis, et/ou d'encore plus de nahhéSS-Mauvais Œil !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 50, le 15 février 2017

  • "Marine Le Pen veut à travers cette visite faire un geste envers les chrétiens d'Orient, avait indiqué une source du FN." ! Avec des "gestes".... "amicaux" d'une telle pareille, ces "chrétiens d'Orient" n'ont plus besoin d'ennemis !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 33, le 15 février 2017

  • "Début février, des sources du FN et un responsable politique libanais(?) avaient indiqué à l'AFP que la présidente du parti, en quête de stature internationale, se rendrait le 10 et le 11 du mois, mais ce déplacement n'a pas eu lieu.". C'est qui cet A-responsable libanais(h) ? Encore un boSSfèèèr-Amer ?!

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 26, le 15 février 2017

  • C'est de tradition que les candidats français viennent à la pêche aux voix des libanais qui sont paraît il 300 à 400.000 bi-nationaux . On dit bien dans l'article que les candidats qui se succèdent sont plutôt de tendance à éviter ce qui était appliqué auparavant par les anciens dirigeants français. À savoir leur alignement aveugle sur les politiques wahabite bensaouds . Bon on laisse ça , jusqu'au jour où on verra comment vont agir cr qui seront élus . Par contre une bonne question devrait lui être posée, que fera-t-elle de son projet de refuser la double nationalité ? Et surtout, les libanais seront ils traités de la même manière que les bi nationaux francais juifs ?

    FRIK-A-FRAK

    15 h 05, le 15 février 2017

  • Marine Le Pen est la bienvenue ...! car entre Normal 1er ,L.Fabius et J.M Hérault ... la parole de la France ,depuis 5 ans ,fut nettement dévalorisée...!

    M.V.

    14 h 54, le 15 février 2017