Économie

Trump veut supprimer 75 % de la réglementation aux États-Unis

Le président des États-Unis Donald Trump a reçu lundi matin 12 chefs d'entreprise à la Maison-Blanche, leur promettant des baisses « massives » d'impôts et une réduction de 75 % de la réglementation.
« Nous pensons que nous pouvons réduire la réglementation de 75 %, peut-être plus », a-t-il affirmé devant les journalistes en début de réunion, tout en assurant, sans autres précisions, que la sécurité des employés et la protection de l'environnement seraient garanties.
« Nous allons baisser les impôts de façon massive, à la fois pour la classe moyenne et pour les entreprises », a-t-il ajouté, martelant sa volonté de « faire revenir les emplois » aux États-Unis et de favoriser la production des produits sur le sol américain.
Parmi les dirigeants d'entreprise présents figuraient en particulier Mark Fields (Ford), Marillyn Hewson (Lockheed Martin), Alex Gorsky (Johnson & Johnson), Michael Dell (Dell), ou encore Elon Musk (SpaceX) et Kevin Plank (Under Armour). Le nouveau président a une nouvelle fois lancé un avertissement aux groupes américains qui seraient tentés de délocaliser leur production : « Ils devront payer une taxe, une importante taxe à la frontière », a-t-il mis en garde.
Par ailleurs, le président américain a ordonné hier par décret le gel des embauches au niveau fédéral, sauf pour l'armée.


Le président des États-Unis Donald Trump a reçu lundi matin 12 chefs d'entreprise à la Maison-Blanche, leur promettant des baisses « massives » d'impôts et une réduction de 75 % de la réglementation.
« Nous pensons que nous pouvons réduire la réglementation de 75 %, peut-être plus », a-t-il affirmé devant les journalistes en début de réunion, tout en assurant, sans...

commentaires (0)

Commentaires (0)