X

La Dernière

Ce soir, revivez la belle époque de Chadia et Halim

Échappée belle
C.K. | OLJ
17/01/2017

Ils ont souvent tourné ensemble et chanté ensemble la vie, l'amour, les douleurs de la séparation. Chadia et Abdel Halim Hafez sont deux artistes qui ont marqué leur époque. Un âge d'or où les actrices portaient minijupes, n'étaient pas voilées et ne cachaient pas leurs beaux atours. Chadia, plus comédienne que chanteuse, a pourtant été surnommée « Sawtou Masr » (la voix de l'Égypte). À son actif, 117 films, 10 séries à la radio, d'innombrables chansons et une pièce de théâtre. Lui, plus chanteur que comédien, surnommé le « Rossignol brun », a été le contemporain de géants comme Oum Kalsoum, Mohammad Abdel Wahab et Farid el-Atrache. Il s'est distancié d'eux en apportant un souffle nouveau au tarab, ajoutant une certaine modernité au chant arabe. Considéré par son style et son allure comme le Frank Sinatra du Nil, un crooner à la voix feutrée et captivante, il a également accompagné les grandes actrices égyptiennes dans plusieurs comédies musicales, parmi lesquelles Maryam Fakhreddine, Chadia ou Hind Rustom.
Ce soir, à 21h30, au Métro al-Madina* et dans cette ambiance cabaret qui fit la gloire du Caire, Yasmina Fayed, qui a été découverte surtout dans Hichik Bichik et Bar Farouk, et Élie Rizkallah seront « Chadia et Halim » pour une soirée unique en réinterprétant nombre de leurs tubes.

* Métro al-Madina, rue Hamra, Beyrouth. Pour toute information : 01/753021.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Conférence de Bruxelles : des divergences de fond sur un dossier sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!