Rechercher
Rechercher

Liban

Loi électorale : Joumblatt critique l’idée de recourir à la proportionnelle

Le chef du Rassemblement démocratique, Walid Joumblatt, a critiqué hier, sur son compte Twitter, l'idée d'adopter une nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle, mettant l'accent sur la nécessité de respecter la diversité au niveau de la représentation.
« D'où a soudain surgi le principe d'élaborer une loi électorale pour garantir une bonne représentation ? Comme si les députés actuels ne représentent personne ! » s'est ainsi étonné M. Joumblatt.
« Nous ne sommes pas une quantité négligeable à vendre ou acheter sur l'autel des compromis et des arrangements », a encore souligné le chef druze, avant de mettre en garde, dans un autre tweet, contre « le tambourinage autour d'une proportionnelle soi-disant nécessaire, sans laquelle il n'y a pas de représentation ». « Nous ne sommes pas un troupeau de moutons dont le destin est livré à une meute de loups », a ajouté M. Joumblatt, avant de souligner que « la caractéristique du Liban est de respecter et affirmer la diversité, au-delà de toute autre considération ».

Le chef du Rassemblement démocratique, Walid Joumblatt, a critiqué hier, sur son compte Twitter, l'idée d'adopter une nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle, mettant l'accent sur la nécessité de respecter la diversité au niveau de la représentation.« D'où a soudain surgi le principe d'élaborer une loi électorale pour garantir une bonne représentation ? Comme si les...
commentaires (2)

Mais bien sûr, ce serait la fin des "za3amet" dynastiques, n'est ce pas les jemayyel!? La proportionnelle dans toutes ses formes, est la seul porte d'entrée vers la construction de notre nation (watan), afin de jeter définitivement par la fenêtre l'idée du simple territoire partagé (mawtan), depuis la création du Liban dans sa forme actuelle. Le passage de mawtan à watan requiert beaucoup de courage et d'honnêteté que beaucoup de nos compatriotes n'ont pas. Mais l'idée est là, tout comme pour le mariage civil (très honteux qu'il n'existe pas encore) et elle doit etre défendue. Merci au hezb, au tayyar ( 2 grandes majorités sur 3) qui défendent ce changement o combien démocratique. Merci à tous ceux qui y contribuent et qui nous rendrait à tous, finalement "normaux" et très fiers d'y arriver.

Ali Farhat

14 h 48, le 21 décembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Mais bien sûr, ce serait la fin des "za3amet" dynastiques, n'est ce pas les jemayyel!? La proportionnelle dans toutes ses formes, est la seul porte d'entrée vers la construction de notre nation (watan), afin de jeter définitivement par la fenêtre l'idée du simple territoire partagé (mawtan), depuis la création du Liban dans sa forme actuelle. Le passage de mawtan à watan requiert beaucoup de courage et d'honnêteté que beaucoup de nos compatriotes n'ont pas. Mais l'idée est là, tout comme pour le mariage civil (très honteux qu'il n'existe pas encore) et elle doit etre défendue. Merci au hezb, au tayyar ( 2 grandes majorités sur 3) qui défendent ce changement o combien démocratique. Merci à tous ceux qui y contribuent et qui nous rendrait à tous, finalement "normaux" et très fiers d'y arriver.

    Ali Farhat

    14 h 48, le 21 décembre 2016

  • JOUMBLATT ET SES TROUPEAUX DE MOUTONS. LUI QUI A HÉRITÉ LE TROUPEAU DE SON PÈRE KAMAL ET MAINTENANT IL CÈDE CE TROUPEAU À SON FILS TAYMOUR. JE ME DEMANDE À QUI APPARTIENNENT CES MOUTONS ? À LA FAMILLE JOUMBLATT BIEN SÛR.

    Gebran Eid

    01 h 45, le 21 décembre 2016

Retour en haut