X

À La Une

Les Libanais du monde et leur sapin de Noël

Témoignages

Qu'ils habitent au Liban, en Côte d'Ivoire, en France, aux Etats-Unis ou ailleurs, leur sapin de Noël scintille de mille feux. Neuf Libanais ont envoyé à L'Orient-Le Jour une photo de leur arbre et décrit ce que représente pour eux la fête de Noël.

21/12/2016

Sandra Maalouf, 35 ans. Psychologue. Mère de quatre enfants à Baabda, au Liban :

"La naissance du petit Jésus-Christ fait renaître l'enfant en nous. L'enfant qui porte en lui la bonté et l'innocence... tout ce que nous, adultes, avons oublié. Noël nous redonne la joie de vivre et nous permet de redécouvrir les petits plaisirs de la vie. A Noël, nous devenons plus sensibles aux émotions des autres. Nous nous sentons capables de nous mettre à la place d'un pauvre, d'un vieux délaissé, d'un orphelin... Même un être cher que nous avons perdu un jour, à la veille de Noël, nous lui laissons une place à notre table."

 

Johana Faour, mère au foyer à Abidjan, en Côte d'Ivoire :

"La période des fêtes est très importante d'abord pour les enfants, la magie de Noël, les cadeaux ... et pour nous les grands car c'est l'occasion d'oublier le travail, de décompresser, se lâcher, partager de bons moments avec les enfants : décoration, sapin à monter, chants, pâtisseries...

C'est un moment de partage aussi car beaucoup organisent des collectes pour offrir aux enfants défavorisés (orphelins, handicapés ou malades) une part de rêve."

 

 

Adib, 30 ans, Libanais à Madrid

"Noël pour moi, à part sa vraie signification religieuse, est l'occasion particulière pour se réunir avec la famille (voyager pour retrouver ses proches) autour de bons repas pour se raconter nos vies, nos joies et nos peines.

Je précise également que c'est également une occasion de penser à ceux qui vivent dans le besoin comme les vieux, les orphelins, les pauvres : aider, aimer et consentir."

 

 

Joanne, 35 ans, professeur de Français, habite avec son mari américain et sa petite fille en Californie

"Noël pour moi a toujours eu à voir avec la naissance de Jésus, des réunions de famille et bien sûr offrir et recevoir des cadeaux. Maintenant, c'est encore plus amusant et spécial car je partage cette fête avec ma fille."

 

Nayla Aoun, 35 ans, auto-entrepreneure, à Baabda, au Liban

"Le sapin est l'un des symboles forts de Noël. Pour moi, il ne s'agit pas simplement de décorer le sapin. Mais de recréer, à travers lui, la magie de Noël. Cette magie, c'est la famille qui se retrouve. C'est la joie des enfants qui découvrent leurs cadeaux. Ce sont les amis aussi, ceux qui sont ici, au Liban, et ceux qui reviennent, le temps des fêtes. C'est un beau moment de l'année, chaleureux, réconfortant, convivial. J'essaie de faire en sorte que mon sapin transmette tout cela."

 

 

 Ramziyé Ayamel, gérante franco-libanaise résidant à Abidjan, en Côte d'Ivoire


"D'un point de vue religieux, pour nous, musulmans, Noël, c'est la naissance du prophète Issa, le fils de Mariam. Sinon Noël aujourd'hui, c'est avant le père Noël, une féerie de lumières, un rêve pour les enfants du monde. Noël nous apporte à tous de la joie. Noël est universel et n'a plus de frontière. C'est une fête pour tous sans distinction religieuse."

 

Marina el-Khoury, 32 ans, à New York

"Noël pour moi est l'occasion de passer des moments de qualité en famille et avec les amis en dépit des problèmes du quotidien, un peu comme une introspection qui m'amène à envisager l'année prochaine avec beaucoup d'espoir et d'énergie positive, un peu comme une renaissance. La période de Noël fait aussi appel à l'enfant qui est en moi, surtout à New York, où je m'émerveille des belles décorations, du patinage sur glace et des gourmandises !"

 

 

 

Nayla et Niels Boereboom, aux Pays-Bas

"Noël cette année est bien spécial. Pour Niels et moi, c'est notre premier Noël ensemble. Ce que représente ce temps de fête est énorme: c'est le moment où toute la famille est réunie. Pour moi, Noël a un cachet spécial. En tant que Libanaise vivant aux Pays-Bas, c'est bien le charme de cette fête que je chéris le plus. Nous sommes chanceux, mon mari et moi, de partager un attachement aussi bien aux valeurs que représente cette fête qu'à son ambiance festive et chaleureuse. Je prie surtout pour la paix au Liban comme ailleurs. Une vraie paix dont chacun a besoin. La misère bat son plein. L'essentiel de cette période semble disparaître sous le poids des soucis et des peines qui se multiplient au fil des heures. Je prie notre Sauveur, Jésus Christ, de veiller sur nous, sur notre quotidien, sur nos pays et nos familles, afin que prenions de nouveau conscience de nos actes, regagnions foi et essayions de traduire en comportement les valeurs primordiales de Noël, à savoir l'amour, le pardon, la bonne santé, la joie, la paix et surtout, beaucoup de foi et d'humanité et encore plus ! "

 

Alain Hardane, 35 ans, travaille dans l'immobilier, à Paris

"Nous fêtons Noël pour plusieurs raisons. Pour sa dimension spirituelle qui nous rappelle de nos racines araméo-syriaques et parce que c'est une belle tradition mondiale et multiséculaire. C'est aussi une occasion de réunir la famille et d'offrir des cadeaux aux gens qu'on aime mais aussi d'en recevoir. noël, c'est enfin l’occasion de prendre quelques jours de vacances"

 

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants