Rechercher
Rechercher

À La Une - Présidentielle US

Victoire de Trump : des électeurs US d'origine libanaise, entre bonheur et effroi

L'Orient-Le Jour a recueilli leurs réactions à chaud.

Donald Trump est élu président des Etats-Unis. Spencer Platt/Getty Images/AFP

Après une soirée mouvementée, c'est désormais officiel, Donald Trump est le 45e président des Etats-Unis.

Deux semaines avant la tenue de ce scrutin qui provoque un véritable séisme aux Etats-unis et au-delà, L'Orient-Le Jour avait interrogé des Libano-Américains sur leur candidat favori, la campagne présidentielle... Suite à l'élection du républicain populiste, L'Orient-Le Jour a recueilli leurs réactions à chaud.

 

 

 

 Louisa Ajami, 35 ans, gestionnaire de contenus. Elle est née et a grandi aux États-Unis. Après des études à l'Université américaine de Beyrouth, elle travaille quelques années au Liban avant de retourner aux États-Unis en 2013. Elle vit à Princeton, dans le New Jersey.

 

Rich Nassif, 31 ans, entraîneur de football américain. Il est né aux États-Unis et vit dans l'Illinois.

 

 Miro Basbouss, 46 ans, banquière. Née au Liban, elle vit aux États-Unis depuis 12 ans. Elle réside à New York.

 

 Sarah Bassil, 20 ans, étudiante en politiques gouvernementales et internationales à Washington où elle vit. Née à Beyrouth, elle a émigré aux États-Unis à l'âge de 7 ans.

 

 George Nassif, 63 ans, retraité. Il a émigré aux États-Unis en 1977 et vit désormais dans l'Illinois.

 

 Patrick Shayne, 55 ans, consultant. A partir de 1977, il quitte à plusieurs reprises le Liban, et finit, en 1986, par s'installer pour de bon aux États-Unis. Il habite en Floride.

 

 Marwan Naaman, 44 ans, écrivain. En 1984, il quitte le Liban pour les États-Unis, mais y retourne en 2000. Il habite à Beyrouth.

 

 Zeina*, 49  ans, femme au foyer. Elle s'est installée aux États-Unis en 1986. Elle vit en Californie.

 

Elie Sayegh, 26 ans, ingénieur. Né en Californie, il grandit à Beyrouth et retourne aux États-Unis en 2007. Il habite désormais en Californie.

 

 

 

 

 (Louisa) (a voté pour Hillary Clinton)
Mercredi, 06h25 (heure libanaise) : Je suis stupéfiée ! Je n'ai rien de plus à dire. Liban, nous venons !

05h10 : J'ai peur ! Il semble que Trump va gagner !

20h15 (mardi) : Tout le monde ici, dans ma ville (Princeton, New Jersey) est nerveux. Cette ville et cet Etat sont à gauche. Tout le monde veut que Clinton gagne. Nous mangeons beaucoup de chocolat au bureau. Quand je rentrerai chez moi, après le travail, je boirai un verre pour me détendre.

Mon fils a voté à la garderie, où était organisée une sorte d'élection. Il a du choisir entre une souris et un ours.

19h52 : Je pense que Hillary va gagner. Les sondages vont dans ce sens.

 

 

(Rich) (a voté pour Hillary Clinton)
Je suis choqué. Je ne sais pas quoi dire d'autre. Comme beaucoup dans ce pays, j'ai été élevé avec certaines valeurs et principes que cet homme (Donald Trump) ne représente pas. Je pense que c'est une grave erreur que beaucoup dans le monde vont regretter au cours des prochaines années.

 

 

 (Miro) (a voté pour Donald Trump
Donald (habibi) Trump était le seul à dire que nous avons fait du mal au Moyen-Orient. Il a aussi dit que nous avons dépensé 60 milliards de dollars pour la guerre au Moyen-Orient alors que nous aurions pu utiliser cet argent pour relancer notre économie. Voilà pourquoi c'est mon gagnant favori. 

 

 

 (Sarah) (a voté pour Hillary Clinton)
Quand je me suis réveillée le mardi 8 novembre 2016, j'étais plus que confiante que Hillary Clinton gagnerait des 'swing states' comme la Floride et l'Ohio, mais le mercredi 9 novembre 2016, je me suis réveillée honteuse d'être citoyenne américaine. Je ne peux pas imaginer le fait qu'une célébrité de la télé-réalité est maintenant le président élu du plus grand pays du monde, et je suis extrêmement inquiète de l'avenir non seulement des États-Unis, mais du monde en général. Lundi, l'équipe de Trump ne le laissait pas tweeter, mais dans deux mois, il aura les codes pour les armes nucléaires et c'est ce qui m'effraie le plus. En outre, ce qui me préoccupe, c'est que le Parti républicain a remporté les deux chambres du Congrès, annihilant du coup toute opposition législative au gouvernement fédéral.

 

 (George) (a voté pour Hillary Clinton)
L'élection de Trump est un vote de non-confiance pour Hillary. Les USA et le monde souffriront à cause de cet événement tragique.

 

 (Patrick) (a voté pour Donald Trump
Vous ne pouvez pas savoir le suspense qu'on a enduré... Contre toute attente. Incroyable. J'ai vécu une soirée chargée et mouvementée. Franchement, on s'attendait à ce que Clinton gagne. Etant en Floride, un Etat-clé pour ce scrutin (swinging state), je suis ravi que Trump l'ait emporté. Sans la Floride, il aurait perdu. 

 

 

 (Marwan) (a voté pour Hillary Clinton)
Je suis dans un état de choc. Je croyais vraiment qu'Hillary Clinton gagnerait l'élection présidentielle américaine. À la lumière de la victoire de Donald Trump, je suis arrivé à la conclusion qu'il a été élu principalement par des Américains qui ont été laissés à l'écart de l'actuelle équation politique - les grandes populations du Midwest, du Sud et du Sud-Ouest qui estiment que Clinton représente l'establishment et contribuerait largement au statu quo. Alors que l'Amérique entre dans une nouvelle ère politique, j'espère que le président Trump se déplacera davantage vers le centre et laissera de côté sa rhétorique qui divise pour unifier la nation.

 

 

 (Zeina) (a voté pour Donald Trump)
Je suis tellement heureuse ! J'avais la foi en sa victoire et c'est super de voir que les gens veulent le changement. Tant de gens ont parlé si mal de lui dès le début, mais il a surmonté toute cette haine pour prouver aux gens qu'il a ce qu'il faut pour être président ! Trump est allé dans de nombreux États et villes pour parler à la population des États-Unis, et n'a pas eu besoin de s'appuyer sur les célébrités, les médias, ou la popularité.

 

 

(Elie) (a voté pour Hillary Clinton
À un moment donné pendant sa campagne, Trump a demandé "à quel point les gens de l'Iowa sont stupides", donc ils l'ont élu. Je suis très triste, déshonoré, mais je dois accepter notre processus démocratique. Je crains ce qui est encore à venir, comme l'avenir de la Cour suprême, les soins de santé abordables et la perte des énormes progrès que nous avons faits pendant la présidence d'Obama. Je trouve très triste qu'au lieu qu'une femme soit devenue présidente, nous ayons élu un homme qui sape et maltraite une autre femme. 

 

 

Portrait
Donald Trump, la fin justifie les moyens

 

Lire aussi
Le programme de Donald Trump

Après une soirée mouvementée, c'est désormais officiel, Donald Trump est le 45e président des Etats-Unis.
Deux semaines avant la tenue de ce scrutin qui provoque un véritable séisme aux Etats-unis et au-delà, L'Orient-Le Jour avait interrogé des Libano-Américains sur leur candidat favori, la campagne présidentielle... Suite à l'élection du républicain populiste, L'Orient-Le Jour a...
commentaires (1)

Un changement qui fera sans doute froid . Wait and see .

Sabbagha Antoine

13 h 27, le 09 novembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Un changement qui fera sans doute froid . Wait and see .

    Sabbagha Antoine

    13 h 27, le 09 novembre 2016

Retour en haut