X

À La Une

"Nos poubelles sont plus propres que nos politiciens !" : paroles de Libanais excédés

micro-trottoir

Dans les rues du Metn et du Kesrouan, les déchets s'accumulent de nouveau, provoquant la colère des habitants.

05/09/2016

Plus d'un an après le début de la crise des déchets, et alors que le plan gouvernemental adopté en mars dernier était supposé sauver le pays de la catastrophe, les poubelles s'amoncellent une nouvelle fois dans les rues.

Comme en juillet 2015, à la fermeture de la décharge de Naamé, cette année ce sont les municipalités du Metn et du Kesrouan qui subissent de plein fouet le blocage par la municipalité de Bourj Hammoud de l'accès à l'aire de stockage temporaire dans le quartier.

Résultat : des voitures ensevelies sous les déchets, et une puanteur suffocante qui s'incruste dans les narines.

L'Orient-Le Jour est parti à la rencontre de Metniotes habitant à Sad el-Bauchrié, Fanar et Jdeidé. Parmi les cris du cœur entendus : "Nos poubelles sont plus propres que nos politiciens !"

En vidéo, paroles de citoyens excédés et blasés mais qui, malgré la situation, n'ont pas perdu leur sens de l'humour.

 

 

Voir aussi notre diaporama

 

 

 

Lire aussi
Crise des déchets : malgré l'optimisme affiché par Kanaan, les partis restent intransigeants

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Copti Michel

Quelle triste image du Liban!

Michel Copti

IMB a SPO

Vite faut aller voir si il y a lieu de la mettre sur le GUINESS book!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUELLE HONTE ! A QUAND LE BON DEBARRAS DE TOUS LES SIMSOMIOTES ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Conférence de Bruxelles : des divergences de fond sur un dossier sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!