X

Liban

Myriam Klink ou la « rebelle » en rose bonbon

Libertés

Avec un serre-tête oreilles de chat sur sa chevelure blond platine et des escarpins rouges vernis aux pieds, Myriam Klink sait très bien qu'avec une tenue pareille, elle ne saurait être prise au sérieux. Et pourtant, elle refuse de devoir mettre un tailleur pour mieux avancer son message, voire sa « cause »...

25/08/2016

En moins de dix jours, la top model libano-serbe Myriam Klink a été convoquée à la gendarmerie de Hbeich pour une photo d'elle publiée il y a un an et jugée « pornographique », puis au commissariat de Jdeidé pour une vidéo qui montre Klink en train de tirer à l'aide d'un revolver.

« Qu'ils aillent arrêter ceux qui tirent les uns sur les autres, et ceux qui tirent lors des funérailles et des mariages, entraînant un nombre de victimes innocentes », rétorque Klink en allusion à l'État qui laisse libre cours aux criminels et s'occupe de sa personne uniquement parce qu'elle est « trop médiatisée ».
À la suite des nombreux interrogatoires qu'elle a subis, Myriam Klink affirme avoir désormais la certitude qu'à chaque fois qu'on a envie de s'amuser, on lui passe un coup de fil pour la convoquer. « Alors qu'on tourne autour de moi comme un requin, on me pose des questions qui n'ont rien à voir avec l'objet de ma convocation », raconte Klink avant d'ajouter : « On m'interroge sur des propos que j'avais lancés lors d'une interview télévisée, avant de me prêcher les bonnes mœurs ! »

Une liberté qui dérange
Pour la star de la célèbre chanson Antar, dédiée à son chat, la société libanaise ne pourrait jamais l'accepter parce qu'il s'agit justement d'une « société d'extrême mensonge ». « Je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas, et c'est ce qui choque nos sociétés le plus », déclare Myriam Klink en écarquillant ses yeux bleus comme pour faire une révélation.

« Si je fais peur aux autres, c'est parce que je suis libre, surtout dans un monde arabe où la femme n'a pas le droit de s'émanciper, où le corps est jugé sale et souillé et la nudité vile, où la femme n'est faite que pour procréer, cuisiner, repasser et être battue », dit-elle tout en reconnaissant la part de responsabilité de la femme elle-même « qui se laisse faire et qui est, de loin, plus misogyne que l'homme ».
Féministe ? Myriam Klink hésite avant de répondre : « Plus ou moins ». Sa cause est la liberté, tout court.

Ni ange... ni démon
À la tête du « Kingdom of Klinkistan » qu'elle s'est créé, la Queen, qui a choisi le rose comme couleur officielle de son royaume et de son drapeau, veut se débarrasser de ce lourd fardeau qu'on essaye de lui faire porter sur les épaules.
« Je ne représente ni la société libanaise qu'on accuse d'être la source des malheurs ni la femme libanaise qui me demande de lui servir de bon exemple. Je ne suis pas Mère Teresa et je ne représente que moi-même, Myriam Klink », déclare-t-elle.
« Je chante parce que cela m'amuse et me rend heureuse. Je ne prétends pas incarner Oum Kalsoum ni imiter Fayrouz, je m'éclate sur scène et c'est ce qui m'importe », souligne Myriam Klink. L'expression en anglais Girls just wanna have fun pourrait très bien constituer le leitmotiv de la blonde en rose qui ne comprend pas pourquoi les gens prennent tout au sérieux.
« Enfin, l'habit ne fait pas le moine », commente Klink avant de conclure : « Les mêmes internautes qui m'insultent pour une photo en bikini me font l'éloge d'une autre qui ne montre pas assez de chair. Pourtant, ne suis-je pas la même personne sur les deux photos ? »

 

Pour mémoire

« Je ne veux plus me taire »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

lila

Je dormirai moins bête ce soir

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué