X

À La Une

Les FDS entrent à Manbij, les combats de rue font rage

Syrie

Sur un autre front, les forces du régime appuyés par l'aviation et les militaires de l'allié russe tentent d'avancer de nouveau en direction la province de Raqqa.

OLJ/AFP
23/06/2016

Des combats de rue faisaient rage jeudi à Manbij entre le groupe Etat islamique (EI) et les forces arabo-kurdes qui ont réussi à entrer dans cette ville stratégique pour les jihadistes dans le nord de la Syrie.
Cette percée des Forces démocratiques syriennes (FDS) est intervenue 23 jours après le début d'une offensive lancée pour reprendre cette ville de la province d'Alep.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, des dizaines de milliers de civils sont toujours bloqués à Manbij d'où 8.000 habitants ont pu fuir depuis le début de l'offensive le 31 mai.

"Sous la couverture des appareils de la coalition, les FDS sont entrées du côté sud à Manbij", ville aux mains de l'EI depuis 2014, a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, en référence à la coalition internationale dirigée par Washington. Les FDS ont réussi à forcer les défenses de l'EI quelques heures après avoir pris un village à la périphérie sud-ouest de Manbij, a-t-il précisé.

Des "combats de rue féroces ont lieu" dans le sud-ouest de la ville, a-t-il ajouté en précisant que deux membres des FDS avaient péri dans l'explosion d'un engin piégé.
"Les éléments de Daech (un acronyme en arabe de l'EI) tentent d'entraver notre progression avec (...) des engins explosifs et des voitures piégées", a indiqué à l'AFP un responsable militaire des FDS sur le front. "Mais nos forces, en coordination avec la coalition, sont déterminées à avancer à l'intérieur de la ville et éliminer tous les combattants de Daech", a-t-il dit.

 

(Lire aussi : Les ambiguïtés du triangle USA-Turquie-Kurdes au cœur de l’offensive contre Manbij)

 

Civils tués par une mine
Les FDS, dominées par les forces kurdes, sont parvenues à assiéger Manbij il y a une quinzaine de jours, privant les jihadistes de leur principal carrefour d'approvisionnement de la frontière turque vers Raqqa, leur capitale de facto en Syrie située plus à l'est.
Pour défendre leur fief, les jihadistes avaient mené des attaques suicide quasi-quotidiennes contre les FDS, leur infligeant de lourdes pertes. Selon l'OSDH, 63 membres des FDS ont péri depuis le début de l'offensive, ainsi que 458 jihadistes.
Six civils, dont un enfant, ont en outre été tués dans l'explosion d'une mine alors qu'ils fuyaient Manbij, selon l'OSDH.

Sur un autre front, les forces du régime appuyés par l'aviation et les militaires de l'allié russe tentent d'avancer de nouveau en direction la province de Raqqa, voisine de celle d'Alep, après en avoir été évincées par l'EI lundi. Après leur retrait forcé, les prorégime ont pris position à la frontière entre les deux provinces.

Alors que l'OSDH a fait état de soldats russes "grièvement blessés" mardi dans l'explosion d'une mine dans cette région, Moscou a démenti cette information. Ils sont "vivants, en bonne santé", a dit le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, cité par l'agence de presse russe RIA Novosti.

Déclenché en 2011, le conflit en Syrie qui opposait au départ régime et rebelles est devenu plus complexe avec l'implication des jihadistes et des acteurs régionaux et internationaux.
Il a fait plus de 280.000 morts et poussé à la fuite des millions de personnes.

 

 

Lire aussi
Ce que font les forces spéciales françaises en Irak, en Syrie et en Libye

Les FDS, une force armée en mutation permanente

« L’Armée nouvelle de Syrie », l’exécutant du plan US pour contrôler l’axe Bagdad-Damas ?

En Syrie, l’irrealpolitik et les jeux de dupes

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Le Kurdistan se dessine de plus en plus .

M.V.

L'OSDH-FDS même combat....

VIRAGE CONTRÔLÉ

abderahmane fait des victimes....lolll...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CE SONT DES FORCES REBELLES SOUTENUES PAR LES ALLIES ET QUI COMBATTENT LES TERRORISTES DE DAESCH LA COPIE AUJOURD,UI... ET DEMAIN INCHALLAH CEUX DE DAESCH L,ORIGINAL...

VIRAGE CONTRÔLÉ

Oui bien sûr, c'est ça, on connaît la chanson de abderahmane osdh de Londres, aucun civil ne sera tué, seules les bactéries seront éradiquées , pas comme avec les hommes du régime, à la seule évocation de leur combat ,il faudra de façon pavlovienne comprendre que ce ne seront que des civils qui meurent sous des barils de poudre ...

On connaît tellement bien la chanson qu'on danse avant la musique ...

Hahahahahaahahahaah.......

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants