Rechercher
Rechercher

Scan TV - Scan TV

Que voir durant le ramadan sur le petit écran ?

Un duo de choc : Nadine Nassib Njeim et Taym Hassan dans « Noss Yawm ».

Comme chaque année durant le mois de ramadan, le petit écran retrouve sa place privilégiée attirant au moment du iftar les téléspectateurs impatients de voir leurs stars préférées, libanaises ou autres, se partageant l'espace d'une trentaine de jours le devant de la scène.

Cette année, plusieurs séries sont à l'affiche, avec en tête les drames romantiques comme Ya Reyt, dont beaucoup de scènes ont été filmées à Londres, qui sera diffusé sur la MTV avec Maguy Bou Ghosn, Qayss Cheikh Nagib et Maxime Khalil. La chanson du film intitulée Ya Reyt est un vrai succès, signée encore une fois par la voix d'Élissa, connue pour son timbre particulièrement romantique ; la musique et les paroles sont de Salah el-Kurdi. Cette histoire d'amour est réalisée par Philippe Asmar et le scénario ciselé par Claudia Marchelian, qui a aussi travaillé sur celui d'une série diffusée en parallèle sur la LBCI, Wayn Kenti.

Le duo tant attendu, Nadine Nassib Njeim et Taym Hassan, revient encore cette année avec Noss Yawm. Le beau ténébreux et énigmatique Taym Hassan est définitivement l'un des acteurs les plus proches des cœurs des téléspectatrices, surtout maintenant qu'il a laissé repousser sa barbe. Dans ce feuilleton réalisé par Samer Berkawi, les deux héros promettent d'être incontournables durant cette saison.

Youssef el-Khal, qui avait donné la réplique l'année dernière au duo de choc, sera à la tête d'un autre carton du ramadan sur la MTV, Khatoun, avec, comme autres vedettes, sa sœur, Ward el-Khal, et Tony Issa. Du côté syrien, deux grands noms sont à l'affiche de cette série réalisée par Tamer Ishak, Soulafa Maamar et Bassem Yakhour. La même chaîne diffusera une troisième série réservée au mois de ramadan, Sarkhat rouh 4.

La chaîne al-Jadeed a, pour sa part, pu s'octroyer Jarimet Chaghaf, avec un autre beau panel de Syrie, Qossay Khawli, Amal Arafa, accompagnés de Nadine el-Rassi et Jessy Abdo. Ce feuilleton dramatique est réalisé par Walid Nassif et le scénario est signé Nour el-Chichakli. Au générique, une chanson de Melhem Zaïn, Ekdet Zanb.

Sur la LBCI, Carine Rizkallah remplace Yorgo Chalhoub par Badih Abou Chacra dans Mich Ana. La douce et l'incorrigible romantique Carine a elle-même rédigé le scénario qui est « proche de la vie quotidienne des gens simples avec leurs joies et leurs peines, et auquel ils s'identifieront », dit-elle dans une entrevue accordée à la LBCI. Le maestro Marwan Khoury a marqué de son empreinte la chanson romantique du générique de cette série, qui regroupe par ailleurs un grand nombre de stars libanaises, créant ainsi une ambiance familière sécurisante.

Amateurs de séries dramatiques, régalez-vous ! Le menu est assez copieux cette année pour le plus grand bonheur des comédiens.

 

Pour mémoire
Le cœur des téléspectateurs a vibré avec Carine Rizkallah

L'amour et les dollars au temps du violoncelle

Quand les acteurs syriens rayonnent de mille feux sur le petit écran libanais

Comme chaque année durant le mois de ramadan, le petit écran retrouve sa place privilégiée attirant au moment du iftar les téléspectateurs impatients de voir leurs stars préférées, libanaises ou autres, se partageant l'espace d'une trentaine de jours le devant de la scène.
Cette année, plusieurs séries sont à l'affiche, avec en tête les drames romantiques comme Ya Reyt, dont...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut