X

À La Une

Le Barbs, la danse saoudienne qui fait fureur dans le monde arabe

Sur le net

Le clip vidéo a déjà été vu plus de 20 millions de fois sur les réseaux sociaux.

OLJ
19/04/2016

Une nouvelle danse, créée par un artiste saoudien, fait le buzz depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Le clip vidéo a déjà été vu plus de 20 millions de fois sur Internet. Le phénomène a été relayé par plusieurs médias occidentaux, dont le Washington Post ou la radio France Inter.

Dans un clip vidéo diffusé sur YouTube, Majed el-Esa danse le "Barbs", qui signifie "se lâcher" en dialecte saoudien, sur un rythme rappelant le hip-hop des années 80 porté par une musique aux sonorités arabisantes.

Dans ce clip, l'artiste, habillé en costume deux pièces et chaussé de chaussures rouges, invite les auditeurs à onduler le corps en penchant la tête en arrière. Entouré de plusieurs acolytes, M. Esa montre les pas de sa danse minimaliste, les pieds placés l'un derrière l'autre, puis entame un petit trot.

 



Signe du succès de cette danse, des dizaines de vidéos où l'on voit de jeunes originaires de pays du Golfe onduler en chœur ont déjà été postées sur la toile.

Les éditorialistes de plusieurs quotidiens des pays du Golfe se sont exprimés sur ce phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur.
Rym Ghazzal, éditorialiste au quotidien émirati anglophone The National, propose une explication à ce succès.
"Dans une région souvent aux prises aux conflits et aux crises, il n'est pas étonnant que des gens cherchent des moyens d'échapper aux dures réalités de la vie en faisant ce que beaucoup d'entre nous aiment à faire : danser", écrit-elle. "Je dois admettre qu'au début, je trouvais cela un peu idiot, mais je m'y suis pris au jeu et je me suis moi-même surpris à "barbasser", conclut-elle. 

Certains observent cependant ce phénomène avec circonspection.
"Cette danse a également déclenché l'ire des chroniqueurs conservateurs et des critiques des médias sociaux  en Arabie saoudite", écrit le Washington Post. "Certains voient la vidéo comme une preuve de la façon dont les influences occidentales abîment leur société, appelant publiquement au boycottage de cette danse et exigeant que les autorités arrêtent ceux qui exécutent ces pas 'indécents'", indique le quotidien américain.

Cette vidéo, devenue virale, a d'ailleurs conduit le 19 janvier dernier à l'arrestation de deux soldats émiratis qui avaient posté sur Internet une vidéo où on les voit exécuter cette danse en uniforme.

 

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,OBSCURANTISME SECULAIRE S,EST PRONONCE !

Lebinlon

gare aux 1000 coups de baton !
des que les religieux vont voir ça va chaffer pour les "barbisants"
jeunesse sympa mais pays retrograde

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants