X

À La Une

Léa Salamé à François Hollande : "C'est une plaisanterie?"

dans la presse

La réplique assez surprenante de la journaliste franco-libanaise fait le buzz.

OLJ
15/04/2016

A un an de la présidentielle en France, le président socialiste François Hollande, contesté sur tous les fronts, a tenté jeudi soir de défendre son action et de renouer le lien avec une opinion défiante lors d'un face-à-face télévisé risqué avec un panel de Français. L'émission "Dialogues citoyens" diffusée sur France 2 a mis aux prises le chef de l'Etat avec quatre Français et deux journalistes, Léa Salamé et David Pujadas.

Selon les chiffres de Médiamétrie, le président français n'a néanmoins pas suscité grand intérêt, avec seulement 3,5 millions de téléspectateurs. Mais Léa Salamé, si. "Si l'invité était bien François Hollande, la star de la soirée n'était autre que Léa Salamé. Choisie par le nouveau directeur de l'info Michel Field pour son côté "sexy et virevoltant" (sic), la journaliste a totalement éclipsé David Pujadas qui l'accompagnait", écrit le site français 20 minutes. Comme si elle était sur le plateau de l'émission On n'est pas couché, la chroniqueuse s'est montrée très insistante, très incisive face au président de la République".

Mais c'est surtout une réplique assez surprenante de Léa Salamé qui a décontenancé François Hollande et fait le tour des réseaux sociaux. Alors que le président français évoquait sa politique migratoire, affirmant qu'elle ne diffère pas de celle de la chancelière allemande Angela Merkel, la journaliste franco-libanaise lui lance alors du tac au tac : "C'est une plaisanterie?". Interloqué par cette remarque, M, Hollande répond : "Euh, non, je ne pense pas que l'on puisse plaisanter sur ce sujet"...

 




Depuis jeudi soir, Léa Salamé et sa question culte font le buzz sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

Et la gagnante est... Léa Salamé !!

 

 

Énorme. Léa Salamé pour la présidentielle !

 

Certains internautes ont toutefois jugé la répartie de la journaliste excessive.

 

 


Dans L'Union, un quotidien régional, l'éditorialiste Gilles Grandpierre a de son côté souligné "l'acidité mordante et surjouée de la talentueuse Léa Salamé". La Franco-Libanaise de 36 ans avait décroché le prix Philippe Caloni du meilleur intervieweur de l'année en France.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

de toutes les manieres les personnes recherchant du sensationnalisme journalistique comme des gens qu'on connaît tres bien .. n'iront pas loin !! qu'ils aient raisom ou tort !!

Medawar

http://www.slate.fr/story/116837/hollande-plaisanterie
No comments lisez

Nayla khoury

Effrontee,capricieuse et aucun sens du professionnalisme.

M.V.

à la réflexion Normal 1er ,s'est une blagounette socialiste tragique en fin de règne....

SERHAL M.

Comme si l'insolence (dont le seul but est de flatter son ego et son image dans les médias) faisait d'elle une journaliste compétente. Detrompez vous ...

Raminagrobis

On plaisante lorsque d'autres souffrent et meurent.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Hollande : "Je ne pense pas que l'on puisse plaisanter sur ce sujet...." !
Il lui a, de la sorte, bien cloué le bec !

C.K

Ca nous change de la presse francaise embedded.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ATTITUDE IRRESPECTUEUSE. ELLE CHERCHE L,IMPRESSION.

M.V.

La plaisanterie ...c'est normal 1er....!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de guerre israélienne contre le Liban, mais les options régionales restent ouvertes, selon Nasrallah

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.