Dossier spécial orientation professionnelle

Les métiers de la santé

La pharmacie : un éventail de débouchés assez large

La fonction du pharmacien diffère sensiblement selon qu'il gère sa propre affaire, qu'il travaille dans l'industrie ou dans un laboratoire. Ces différentes options permettent par le fait même une diversification des débouchés possibles.

23/03/2016

Les différentes missions du pharmacien

Le rôle du pharmacien libéral (qui gère, donc, sa propre affaire) est de pouvoir expliquer au client, le cas échéant, le traitement prescrit par le médecin. Il doit connaître, par conséquent, la composition des médicaments et vérifier la cohérence des prescriptions. Il doit faire preuve sur ce plan de rigueur car il pourrait être jugé responsable en cas d'erreur de sa part. Le pharmacien doit être aussi en mesure d'orienter les clients qui désireraient obtenir des médicaments sans ordonnance. Dans ce cas précis, il pourrait même être amené à orienter un malade vers un médecin spécialisé. Enfin, lorsqu'il a sa propre affaire, le pharmacien libéral se doit de gérer les stocks et d'assumer un travail de comptabilité.
Le pharmacien peut en outre choisir de travailler dans les laboratoires, que ce soit dans les analyses ou la préparation d'un produit pharmaceutique, explique Georges, pharmacien libéral à Jeïtaoui. Dans ce dernier cas, le pharmacien travaille avec des techniciens et des biologistes, effectuant plusieurs sortes d'examens, tels que les analyses de sang. Lorsqu'il travaille dans un hôpital, le pharmacien fournit aux infirmiers les traitements destinés aux patients. Auquel cas, il réalise les préparations et vérifie les médicaments.
Autre débouché possible : la recherche et la production, dans le cadre de l'industrie pharmaceutique où il pourrait participer à l'élaboration de nouveaux médicaments. D'autres industries, dans les secteurs de la cosmétique ou de l'agroalimentaire, offrent également des possibilités d'embauche, le pharmacien étant alors amené à superviser le contrôle de la qualité des produits.
Certains pharmaciens, plus rares, effectuent en outre de la recherche fondamentale au sein d'une université.

 

Pour devenir pharmacien
Les principales universités du pays assurent une filière pharmaceutique, notamment l'Université Saint-Joseph (USJ), l'Université américaine de Beyrouth (AUB), la Lebanese American University (LAU), la Lebanese International University (LIU), la Beirut Arab University (BAU) ou encore l'Université libanaise (UL). Un programme de formation de trois ans est généralement prévu après un concours d'entrée. La plupart de ces universités exigent de leurs étudiants de suivre deux ans de formation préparatoire en pharmacie. Les frais universitaires annuels varient entre 9 000 et 14 000 dollars, à l'exception de l'UL qui est publique. Il est ensuite possible d'obtenir un doctorat en pharmacie au terme d'une quatrième année d'études (P4).
D'une manière générale, le métier de pharmacien est assez lucratif lorsque l'on fonde sa propre affaire. Quant au pharmacien débutant, travaillant dans une pharmacie qui n'est pas la sienne, il gagnera rarement moins de 1 500 dollars par mois.

 

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.