Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Liban pop

L’aventure de Rhéa Sharabaty ne fait que commencer

Des millions de téléspectateurs à travers le monde l'ont découverte sur petit écran, samedi dernier sur TF1, lors de la diffusion des auditions à l'aveugle de « The Voice France ». Portrait d'une jeune femme férue de musique, talentueuse à l'état brut.

Rhéa Sharabaty a toujours aimé écouter de la musique, mais c'est seulement à l'adolescence qu'elle se découvre une passion pour le chant. «En classe de troisième, j'ai réalisé que j'avais un potentiel qu'il fallait développer parce que les gens aimaient bien m'écouter chanter», confie la jeune femme, qui s'est mise depuis à écrire et à composer des chansons. Charmés par la voix de l'adolescente, quelques amis la poussent, en classe de première, à s'inscrire à un concours de chant organisé par son lycée. «C'était la première fois que je me mettais en avant sur scène, que j'allais à la conquête du public. J'ai remporté la compétition et j'ai eu un déclic: j'aimais vraiment ça, faire de la musique et chanter devant les autres», confie avec enthousiasme Rhéa.

Depuis ce moment, la jeune artiste se produit sur des petites scènes avec des amis chanteurs et musiciens ou en solo, munie de sa guitare, cet instrument avec lequel elle a appris, en autodidacte, à jouer de la musique. «Sur scène, note-t-elle, je m'exprime librement et je partage, à travers les titres que j'interprète, des histoires et des émotions. Les rencontres avec le public me portent, elles me donnent des ailes.» L'envie de toucher le plus grand nombre de gens, de chanter devant un public international et de pouvoir vivre sa passion au quotidien poussent l'étudiante en audiovisuel à tenter sa chance en France, en se présentant aux auditions du télécrochet The Voice France.

 

Une expérience formatrice
L'aventure commence avec une première vidéo, une reprise de la chanson Rehab d'Amy Winehouse, que Rhéa envoie à la production de l'émission. Deux mois plus tard, l'artiste en herbe reçoit un courriel qui lui confirme qu'elle est retenue pour participer au casting à Paris. Au fil des semaines, elle va passer par deux autres étapes de sélection qui la mèneront jusqu'aux auditions à l'aveugle. «Nous étions près de 1500 candidats retenus, une centaine seulement ont eu l'occasion de se produire sur la scène de The Voice devant les coaches, et une soixantaine de candidats auront leur passage diffusé sur TF1», explique la chanteuse que le public a pu découvrir le 30 janvier lors du premier prime de l'édition 2016 du télécrochet.

Même si les coaches Florent Pagny, Mika, Zazie et Garou, qui sélectionnent les candidats à l'aveugle, uniquement sur leur performance vocale, ne se sont pas retournés lors de son passage, Rhéa a quand même réussi à les toucher avec son émouvante reprise de Caravane, le tube du chanteur Raphaël. Les jurés lui ont confirmé qu'elle a du talent et l'ont encouragée à persévérer dans cette voie. «J'aurai adoré aller plus loin dans l'aventure et pouvoir faire partie des équipes de Zazie ou Mika, ces artistes que j'apprécie particulièrement, mais je me dis qu'avoir franchi toutes ces étapes de sélection est un bon début», souligne l'artiste, âgée tout juste de 18 ans.

Celle qui aime toucher à tout, du rock au folk, du jazz à la musique indé, revient grandie de son expérience en France: « J'ai pu me produire devant un public étranger, devant des artistes de renommée mondiale, j'ai eu l'occasion de faire des rencontres artistiques intéressantes et découvrir les coulisses de l'émission The Voice France. J'en suis ravie», indique-t-elle enfin.
Persuadée de vouloir évoluer dans le domaine artistique, l'étudiante en audiovisuel poursuit sa première année d'études à l'Iesav (USJ). Elle espère pouvoir donner prochainement une série de concerts au Liban, en solo ou avec un groupe, et interpréter autre chose que des reprises. Elle enregistre actuellement une première chanson qu'elle a elle-même écrite et composée. Le titre devrait être publié dans quelques semaines sur les réseaux sociaux. Le timbre particulier de Rhéa Sharabaty et la sensibilité de son interprétation séduiront certainement les internautes!

 

Pour écouter et visionner les reprises de Rhéa, cliquez ici

 

Pour mémoire
Lilian Renaud, la voix, loin des paillettes

Une seule et même Hiba, funambule entre deux cultures

 

Rhéa Sharabaty a toujours aimé écouter de la musique, mais c'est seulement à l'adolescence qu'elle se découvre une passion pour le chant. «En classe de troisième, j'ai réalisé que j'avais un potentiel qu'il fallait développer parce que les gens aimaient bien m'écouter chanter», confie la jeune femme, qui s'est mise depuis à écrire et à composer des chansons. Charmés par la voix de...
commentaires (2)

Bonne chance Rhéa ! pour survivre dans ce monde de requin qui est celui du show biz, il faut sortir de ta coquille et vaincre ta timidité. Tu as le reste donc yalla !

lila

16 h 13, le 05 février 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Bonne chance Rhéa ! pour survivre dans ce monde de requin qui est celui du show biz, il faut sortir de ta coquille et vaincre ta timidité. Tu as le reste donc yalla !

    lila

    16 h 13, le 05 février 2016

  • On ne peut que lui souhaiter une longue carrière. Si elle n'a pas été retenue c'est à cause de son émotivité dans la voix. Bonne chance Rhea. De tout coeur.

    FRIK-A-FRAK

    13 h 11, le 05 février 2016

Retour en haut