X

Liban

Pharaon ordonne la fermeture temporaire de la grotte de Jeïta

Noyade

L'accident mortel survenu dans la galerie inférieure soulève des questions sur les mesures de protection à l'intérieur du site.

C. A. | OLJ
25/01/2016

Suite au drame dont a été victime samedi un touriste égyptien, Mina Achraf Wadih (33 ans), mort noyé dans la grotte de Jeïta, le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a publié un communiqué dans lequel il a annoncé sa décision de « fermer, jusqu'à la fin de l'enquête, la grotte inférieure de Jeïta où a eu lieu l'accident ».
M. Pharaon a indiqué à L'Orient-Le Jour que le site touristique sera fermé pendant un mois, espérant que l'enquête menée tant au niveau du ministère du Tourisme qu'au niveau de la justice « déterminera rapidement les responsabilités ».

Notons dans ce cadre que Nabil Haddad, directeur général de la société Mapas, chargée de l'exploitation du site touristique, a été arrêté samedi sur ordre du procureur général près la cour d'appel, Claude Karam, qui tient informé de l'enquête le procureur général près la Cour de cassation, Samir Hammoud.

Le ministre du Tourisme a en outre affirmé avoir entrepris un audit de sécurité « pour savoir si les règles de sécurité à l'intérieur de la grotte sont suffisantes et bien appliquées », soulignant que, le cas échéant, des mesures supplémentaires pour la protection des visiteurs devraient être prises pour que de tels incidents ne se reproduisent plus, « la sécurité publique étant un élément crucial dans la vie d'un pays ».

La municipalité de Jeïta a, quant à elle, publié un communiqué dans lequel elle réclame « la création d'une commission technique pour procéder à un constat général qui déterminera si la sécurité publique est assurée à l'intérieur de la grotte selon les normes internationales ». La municipalité exige aussi de savoir « si la société d'exploitation se conforme à ces normes, d'autant que l'accident éveille des soupçons à cet égard ».

Selon des personnes qui ont visionné la vidéo montrant les circonstances de l'accident, Mina Wadih a glissé alors qu'il attendait calmement, avec les autres membres de son groupe, la barque qui devait leur faire parcourir la grotte sur le lac souterrain. « En l'absence de chaînes, de cordons ou de grillage, il n'a pu être arrêté dans sa chute », rapportent ces sources, qui déplorent une « négligence » au niveau de la protection, évoquant également « le sol humide » sur lequel se tenait le malheureux.

Versions contradictoires
Plusieurs versions contradictoires relatant l'accident avaient d'ailleurs été avancées samedi.
La société Mapas avait affirmé dans un communiqué qu'« une bousculade a eu lieu parmi les membres d'un groupe de touristes, entraînant la chute de l'un d'entre eux dans l'eau, où il a été entraîné par le courant et coincé à un barrage ». Pour sa part, la Défense civile avait indiqué que « le touriste égyptien se trouvait à bord de la barque lorsqu'il est tombé et a été emporté par le courant d'eau à une profondeur de 8 m ». Enfin, selon le responsable du groupe des touristes égyptiens, Tamer Issa, « Mina a perdu l'équilibre en croyant s'appuyer sur un morceau de fer, alors qu'en fait il a rencontré le vide, ce qui a provoqué sa chute, entraînant sa mort ». Le responsable a ajouté que « personne n'avait fourni au groupe de touristes des gilets de sauvetage ».

Notons que l'ambassade d'Égypte à Beyrouth a profondément déploré la mort de Mina Wadih. Dans son communiqué, elle a affirmé que les circonstances de la noyade « suscitent beaucoup d'interrogations autour des mesures suivies dans la grotte de Jeïta », proclamant toutefois sa confiance dans la justice libanaise.

Il reste donc que cet accident appelle à un renforcement urgent des mesures de sécurité pour prévenir toute récidive. Il serait impardonnable qu'à l'avenir un autre visiteur, jeune ou âgé, étranger ou libanais, puisse perdre la vie à cause d'une protection défaillante à l'intérieur de ce site féerique, finaliste en 2011 au concours des 7 nouvelles merveilles du monde.


Pour mémoire
Protégez la grotte de Jeïta !

La municipalité de Jeïta appelle à des « sanctions légales » contre Mapas

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Cadige William

Excellente decision du Ministere du Tourisme.
Cette procedure va esperons le inciter Tous les Sites Touristiques a renforcer leurs mesures de securite apres cette tragedie et a se remettre en question quant au laisser aller parfois ambiant.

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque à la libanaise

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!