X

À La Une

Quand des Israéliens forcent l'équipage d'un vol à débarquer des compatriotes arabes

Dans la presse

Un incident "regrettable", souligne la compagnie grecque à bas coût Aegean Airlines.

OLJ
05/01/2016

Des passagers israéliens à bord d'un vol reliant Athènes à Tel-Aviv ont forcé l'équipage de l'appareil à débarquer deux passagers arabes israéliens avant de laisser l'avion décoller, rapporte mardi le Jerusalem Post, citant la radio israélienne.

L'incident a eu lieu sur le tarmac de l'aéroport d'Athènes, lundi soir, avant le décollage d'un appareil de la compagnie grecque à bas coût Aegean Airlines. "Les passagers israéliens ont décidé que les deux passagers (...) constituaient un danger sécuritaire. Ils ont fait part de leur préoccupation à l'équipage de l'appareil et ont ensuite empêché l'avion de décoller en se tenant debout dans les couloirs", en violation des règles de décollage, écrit le Jerusalem Post.

Selon Aegean Airlines, "à bord du vol A3 928 d'Athènes vers Tel-Aviv, le 3 janvier, un groupe initialement restreint a demandé, avec insistance et de manière bruyante, que les deux passagers arabes israéliens soient soumis à un contrôle de sécurité (...). La police a vérifié leurs documents qui se sont avérés être en règle. Malheureusement, un groupe plus large a réagi en rejoignant le premier groupe, malgré les assurances de l'équipage quant aux deux passagers en question. Nous avons offert à ces derniers, avec leur consentement, un hébergement pour la nuit et des billets pour le lendemain (...)".

Toute cette scène a retardé le vol d'une heure et demie, regrette Aegean, qui qualifie cet incident de "regrettable".

Les Arabes israéliens sont les descendants des Palestiniens restés sur leur terre après la création d'Israël. Citoyens israéliens, ils sont plus de 1,4 million (17,5% de la population).


L'incident à bord du vol d'Aegean intervient alors qu'une recrudescence des violences est enregistrée entre Palestiniens et Israéliens.

 

Pour mémoire
Kuwait Airways suspend sa liaison New York/Heathrow plutôt que d'embarquer des passagers israéliens

Air France se défend d'avoir "rayé Israël de la carte"

Un avion saoudien s'est posé à Tel Aviv

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ERREUR DE LA COMPANIE D,AVIATION... ELLE AURAIT DU SE REPORTER AUX AUTORITES DU PAYS ET ABOLIR LE VOL...

Ziad Gabriel Habib

Si cela n'est pas de la xénophobie, ça lui ressemble beaucoup.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlet HADDAD

Un sommet avec trois présidents seulement et beaucoup de non-dits

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Écoles fermées... et le numérique alors ?

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le Liban sépare ceux qui s’aiment

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué