X

Sport

Exhibition et tournoi de taekwondo au Collège des sœurs antonines

Arts martiaux
T.H. | OLJ
23/12/2015 | 00h00

Le Collège des sœurs antonines de Hazmieh a été ce week-end le théâtre d'une démonstration haute en couleurs en arts martiaux, réalisée par les amateurs de taekwondo appartenant au club Notre-Dame, basé au collège.
Plusieurs clubs fédérés s'étaient donné rendez-vous dans le gymnase du club, qui faisait office de « Dojang » à cette occasion, pour une longue matinée au cours de laquelle les nombreux spectateurs ont pu assister à la remise des prix aux taekwondoïstes qui avaient brillé au cours de l'année 2015 dans les différentes compétitions locales, ainsi qu'à l'avènement d'une nouvelle génération d'adeptes de ce sport qui célébraient l'obtention de leur ceinture noire.
À ces exhibitions ont succédé plusieurs compétitions parrainées par la Fédération libanaise de taekwondo, qui avait dépêché pour l'occasion un quatuor de juges en charge d'arbitrer les combats individuels lesquels ont mis aux prises des concurrents des deux sexes dans toutes les tranches d'âge appartenant aux différends clubs participants.
Le club Notre-Dame, via ses adhérents, a particulièrement brillé lors de ces compétitions, démontrant une fois de plus qu'il restait, sous la houlette de son coach Élie Cherro, un des meilleurs clubs formateurs dans cette discipline.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué