X

Campus

L'Institut d'urbanisme de l'Alba-Université de Balamand délivre son 1er doctorat

OLJ
27/11/2015

C'est à Paris que le premier doctorat de l'Institut d'urbanisme de l'Alba-Université de Balamand a été délivré en cotutelle avec l'Université de Paris-École doctorale Ville, Transports et Territoires.
Noushig Kaloustian a soutenu sa thèse de doctorat intitulée « L'îlot de chaleur urbaine à Beyrouth », le 17 novembre, à l'Université de Paris-Est. Mme Kaloustian aborde cette problématique par une modélisation quantitative de l'îlot de chaleur urbaine à l'échelle de la ville de Beyrouth, mais également par la mise en évidence d'une stratégie de réduction de cet effet néfaste et de sa mise en œuvre concrète dans le contexte urbanistique et juridique de cette ville. Après délibération, le jury a accordé à la doctorante le grade de docteur (il est à noter que l'Université de Paris-Est ne délivre pas de mention). Christine Mady et Ziad Akl, membres du jury présents à Beyrouth, ont suivi la soutenance par visioconférence. Tout au long de ses études doctorales, Mme Kaloustian était suivie par Youssef Diab de l'Université de Paris-Est et Hassãn Bitar de l'Institut d'urbanisme de l'Alba-Université de Balamand.
Vu les circonstances de deuil que traverse la France en cette période, il a été décidé de nommer cette promotion du nom des deux enseignants de Paris-Est qui ont été tués le 13 novembre lors des attaques terroristes à Paris : Mathieu Giroud, maître de conférence de géographie, et Nicolas Classeau, directeur de l'Institut universitaire de technologie de Marne-la-Vallée.

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants