Rechercher
Rechercher

Liban

Les Nations unies adoptent dix-sept nouveaux objectifs pour un développement global

L'Onu a adopté un nouveau programme mondial pour le développement touchant les pays du Nord et du Sud. À Beyrouth hier, quelques points de ce programme ont fait l'objet de discussions entre des jeunes et des experts.

Réunir des étudiants et de jeunes membres d'ONG avec des experts afin de déclencher la discussion sur un thème donné, tel est le but d'une rencontre annuelle du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Liban, organisée en marge du sommet du bien social qui se tient chaque année, en septembre, à New York.
Ce sommet rassemble des dirigeants et des représentants de la société civile, alors que les rencontres semblables à celles de Beyrouth ont lieu dans plusieurs dizaines de capitales du monde, sur des thèmes propres à chaque pays mais s'inspirant bien sûr des thèmes discutés au siège de l'Onu.
Et cette année, à New York, dix-sept « objectifs du développement durable » (ODD) ont été adoptés par les dirigeants de 193 pays et qui devraient être atteints d'ici à 2030. Ces objectifs du développement durable (ODD) viennent remplacer les huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD) adoptés par l'Assemblée générale de l'Onu en 2000 et qui consistaient à réduire l'extrême pauvreté et la faim, assurer l'éducation primaire pour tous, promouvoir l'égalité hommes/femmes, réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle, combattre les maladies, assurer un environnement humain durable et mettre en place un partenariat pour le développement.
Les ODD se rapportent à dix-sept thèmes qui sont les suivants : pas de pauvreté, faim zéro, bonne santé et bien-être, éducation de qualité, égalité entre les sexes, eau propre et assainissement, énergie propre et d'un coût abordable, travail décent et croissance économique, industrie, innovation et infrastructure, inégalité réduite, villes et communautés durables, consommation et production responsables, mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques, vie aquatique, vie terrestre, paix, justice et institutions efficaces ainsi que partenariats pour la réalisation des objectifs.
Dans un entretien à L'Orient-Le Jour, Luca Renda, directeur du Pnud au Liban, indique que « pour que les Nations unies adoptent ces dix-sept objectifs, tout au long d'une année, des réunions et des discussions ont été tenues avec la société civile dans le monde entier. Il y a eu un millier de propositions et dix-sept objectifs ont été retenus ». « L'importance de ces objectifs réside dans le fait qu'ils ont été choisis par la base, les citoyens, pour être adoptés par les dirigeants. Comme les objectifs du millénaire, ils ont été adoptés à l'unanimité à l'Assemblée générale de l'Onu. Les divers pays doivent donc mettre tout en œuvre pour les atteindre. L'approche et les priorités changeront certes selon la situation de ces pays, notamment en matière de pauvreté, d'environnement ou de paix », note-t-il. Et de souligner qu'il « demeure néanmoins des constantes qui sont surtout relatives aux droits de l'homme ».
À bien des égards, les dix-sept ODD ont une portée plus large que les huit OMD. Là où ces derniers étaient centrés principalement sur des thématiques sociales, les ODD couvrent l'ensemble des dimensions du développement durable, à savoir la croissance économique, l'intégration sociale et la protection de l'environnement.
Hier, lors de la rencontre initiée par le Pnud à Métro al-Madina, plusieurs experts ont pris part à la discussion, notamment Ziad Abdelsamad, directeur exécutif du réseau des ONG arabes pour le développement, Hassan Krayem, spécialiste en politique de développement auprès du Pnud, Pierre Issa, directeur d'arcenciel, Khodr Salamé, blogueur, et Tony Mikhaël, expert en communication à Maharat.


Réunir des étudiants et de jeunes membres d'ONG avec des experts afin de déclencher la discussion sur un thème donné, tel est le but d'une rencontre annuelle du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Liban, organisée en marge du sommet du bien social qui se tient chaque année, en septembre, à New York.
Ce sommet rassemble des dirigeants et des représentants...

commentaires (0)

Commentaires (0)