Rechercher
Rechercher

À La Une - syrie

Cessez-le-feu de six mois à Zabadani, Foua et Kafraya

Quelque 10.000 civils assiégés à Foua et Kafraya seraient évacués samedi et dimanche prochains. En échange, quelque 500 rebelles se retireront de Zabadani vers la province d'Idleb.

Un combattant de l'Armée syrienne libre (ASL) montant la garde dans la ville de Zabadani. Photo d'archives Reuters

Un accord a été conclu en Syrie pour une trêve de six mois dans la ville rebelle de Zabadani, proche du Liban, et deux localités chiites du nord-ouest du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et une source syrienne proche des pourparlers.

"Un accord de cessez-le-feu à Zabadani et dans les localités de Foua et Kafraya a été obtenu avec l'aide de l'Onu", a indiqué jeudi à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. "L'accord portant sur une trêve de six mois a été conclu entre des combattants rebelles dont le groupe islamiste Ahrar al-Cham d'une part et des forces pro-régime et leurs alliés du Hezbollah", selon M. Abdel Rahmane.

"Nous pouvons confirmer des développements positifs dans les pourparlers facilités par l'Onu et il revient aux parties prenantes d'annoncer si un accord a eu lieu", a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Onu, Jessy Chahine.

 

(Lire aussi : Les milices, désormais une force vitale pour le régime syrien)


Plusieurs courtes trêves avaient été conclues depuis août entre les belligérants à Kafraya et Foua mais elles ont souvent été rompues. Ces deux localités chiites, les seules de la province d'Idleb à être encore sous le contrôle des forces du régime, sont régulièrement bombardées par une alliance d'insurgés.
Parallèlement, les forces gouvernementales soutenues par les combattants du Hezbollah ont lancé en juillet une offensive sur Zabadani, dernier bastion rebelle sur la frontière syro-libanaise.

Une source syrienne proche des négociations a déclaré à l'AFP que le cessez-le feu est en vigueur depuis dimanche et que quelque 10.000 civils assiégés à Foua et Kafraya seraient évacués samedi et dimanche prochains. Le transfert s'effectuera avec des voitures de la Croix-Rouge internationale dans des régions sous contrôle du régime, selon la source syrienne. En échange de cette évacuation, quelque 500 rebelles se retireront de Zabadani vers la province d'Idleb.

Le conflit en Syrie, qui a fait plus de 240.000 morts, a été déclenché en mars 2011 par la répression dans le sang de manifestations pacifiques et s'est transformé en une guerre de plus en plus complexe dans laquelle sont impliqués de nombreux protagonistes.

 

Lire aussi
Zabadani : un deal qui prend forme


Pour mémoire
Pas de réédition du scénario Qalamoun ; Zabadani serait une guerre d'extermination


Un accord a été conclu en Syrie pour une trêve de six mois dans la ville rebelle de Zabadani, proche du Liban, et deux localités chiites du nord-ouest du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et une source syrienne proche des pourparlers."Un accord de cessez-le-feu à Zabadani et dans les localités de Foua et Kafraya a été obtenu avec l'aide de l'Onu", a indiqué...

commentaires (5)

le pb c'est que les soi-disant résistent, n'ont as vue arriver le debarquement de poutine, pas pour aider la moumanaa, mais pour proteger ses intérêts au MO et pour ne pas se faire "avoir" en libye .. j'ai bien mis entre guillemet car toutes les puissances savaient ce qui allaient se passer meme poutine .. mais ils se sont entendues pour donner lui donner l'Ukraine ... mais concernant la syrie c'est un peu plus compliquer !!

Bery tus

16 h 16, le 25 septembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • le pb c'est que les soi-disant résistent, n'ont as vue arriver le debarquement de poutine, pas pour aider la moumanaa, mais pour proteger ses intérêts au MO et pour ne pas se faire "avoir" en libye .. j'ai bien mis entre guillemet car toutes les puissances savaient ce qui allaient se passer meme poutine .. mais ils se sont entendues pour donner lui donner l'Ukraine ... mais concernant la syrie c'est un peu plus compliquer !!

    Bery tus

    16 h 16, le 25 septembre 2015

  • Quid d'une "victoire" divine same que la leur Per(s)cée de 06 ? Hahahahahahahaha !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 46, le 25 septembre 2015

  • Quand on veut retirer la gamelle a son chien affame on le fait avec doigte pour pas se faire mordre inutilement . Voila en 2 mots la tactique des resistants du hezb qui libereront Zabadani des bacteries tout en recuperant les provinces chiites cheres a nos yeux , de libanais .

    FRIK-A-FRAK

    11 h 08, le 25 septembre 2015

  • UNE DIVINEMENT VICTORIEUSE DÉFAITE... POUR LES DEUX !!!

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    10 h 47, le 25 septembre 2015

  • Vous allez voir que ces gens la seront largues au Liban pour augmenter les Chiites lors des tractations qui vont avoir lieu pour résoudre la crise dans la région. Le Hezbollah fait tout ce qui est en son pouvoir pour établir une province Fakihienne dans la région sachant qu'il ne pourra jamais contrôler le Liban et que bientôt il devra faire de la place bon gré malgré pour être a l'abri autant que possible du TSL et des sanctions, même s'il faudra passer par une guerre civile. Il n'en a cure!

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 46, le 25 septembre 2015

Retour en haut